TIC, Positionnement WEB et programmation avec WORDPRESS

 


Comment positionner adéquatement et à peu de frais une entreprise par l’utilisation des technologies de l’information et comment maintenir un site web performant?

  • Placer des contenus riches et de qualité et procéder à des mises à jour fréquentes. En utilisant l’interface WORDPRESS, il est facile de procéder à de multiples modifications du site sans posséder de notions de programmation. Cette interface de gestion des contenus est un choix judicieux et gratuit. On doit cependant l’exploiter au maximum;
  • S’assurer d’un code de page web bien structuré et complet selon la norme HTML5 du W3C,[1] intégrant les mots-clés appropriés et les textes de remplacement attribués aux images insérées dans le site. Les robots de Google recherchent à priori ce niveau de qualité de document et les priorisent dans son moteur de recherche;
  • Procéder à un traitement adéquat des données images, vidéos, et autres, dans les formats et résolutions appropriés afin de permettre un affichage rapide de vos pages WEB. Utilisez les ressources de Google pour indiquer la présence de nouveaux contenus stratégiques de votre site sans attendre les délais d’analyse algorithmique des robots du moteur de recherche. Ainsi, il existe un multitude d’astuces pour affiner la présence d’un site INTERNET;
  • Un autre élément majeur qui placera le site dans d’excellentes conditions de repérage par les moteurs de recherche consiste à placer des liens de connexion (URL) vers d’autres sites de qualité, et d’obtenir de ces sites qu’ils placent à leur tour des liens vers le site de l’entreprise. Ainsi, les partenaires devraient être affichés avec leurs logos et avec un lien vers leur site;

continuez la lecture

Fin de mandat 2015-2016 à ANTICOSTI… et très heureux!

Récit et analyse sociologique de mon aventure à Anticosti, aussi invraisemblables qu’ils puissent paraître:

Ça aura sans doute été le mandat de consultation en développement d’entreprise le plus rocambolesque de ma carrière. Ce fut aussi, sans aucun doute, le plus formateur d’un point de vu sociologique. À la demande générale de mon entourage, voici donc le récit de mon expérience de travail en région éloignée, une histoire de gestion abracadabrante…

Les fabuleuses chutes Vauréal … En achetant un permis individuel au coût de 8,50$ par jour à la SÉPAQ, on peut accéder au belvédère à 2 minutes à pied de la route principale (un piège à touriste comme un autre…, car sans permis, les curieux sont mis à l’amende (50$)  par un employé de la Société d’État qui se cache dans les bosquets!). continuez la lecture

LES PRINCIPES COOPÉRATIFS

LES VALEURS

Les valeurs fondamentales des coopératives sont la prise en charge et la responsabilité personnelles et mutuelles, la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité. Les membres des coopératives adhèrent à une éthique fondée sur l’honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale et l’altruisme.


PRINCIPES COOPÉRATIFS

Pour environ 50 % de la population,  le mot coopérative réfère à un regroupement, une union, un ensemble de gens et de membres. Dans les faits, une coopérative c’est bien plus qu’un regroupement. Une coopérative est une association autonome de personnes, volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement.

continuez la lecture

L’art anti-zen du management, ou comment s’assurer de faire fuir les clients…

Mars 2015

L’art du management implique de formuler des politiques d’entreprises pour mener des opérations visant à fournir des biens et services à des clients. Pour beaucoup de compagnies, il semble que les directions d’entreprise soient déconnectées de la réalité des consommateurs, à un tel point que le client recherchera des alternatives à ce qui lui est offert ou évitera de consommer des produits et services.

Cet article fait l’étalage de mes observations d’évènements sous mon regard critique de consultant. Beaucoup d’entreprises de renom sont pour ainsi dire cliniquement mortes. Par contre, d’autres entreprises sont très performantes sous bien des aspects.


VOLÉ PAR OU VOLER SUR… AIR CANADA
La plus récente bévue entrepreneuriale me vient de « AIR CANADA » qui offre un service des plus « cheap » et inconfortable. On ne parle pas ma langue sur des vols hors du Canada et on me manque de courtoisie une fois sur deux. On doit également payer un excédent pour réserver son siège sans quoi, même avec un billet acheté, on risque de vous refuser le vol au dernier moment parce qu’on vous considère en « stand-by ». continuez la lecture

La mission d’une entreprise : un incontournable!

Au niveau stratégique, la mission est un outil de communication qui oriente, non limitativement, le développement d’une organisation. La mission constitue l’élément central qui rend cohérente la planification du développement des affaires. Elle doit correspondre aux critères de performance qui font en sorte d’orienter énergiquement la stratégie de l’organisation et de la partager avec les dirigeants, les employés, la clientèle et les intervenants.

Dans tous les cas, les critères de performance d’une mission sont les suivants :

continuez la lecture

Exemples de développement “NON DURABLE”

Schéma du DÉVELOPPEMENT DURABLE


Définition du DÉVELOPPEMENT DURABLE : « Le développement durable s’entend d’un développement qui répond aux besoins du présent sans com-promettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. » (Québec, Loi sur le développement durable, article 2).

Tel qu’illustré, le développement durable se retrouve à l’intersection des dimensions sociale, écologique et économique. Il existe 16 principes identifiant les divers indicateurs de développement durable. Ainsi, tout projet de développement se doit d’être évalué (mesuré) à la lumière des principes interpelés.

continuez la lecture

Richesse planétaire : Où en sommes-nous?

Le système monétaire est une structure sauvage par laquelle la richesse illusoire produite engendre autre part la misère et la pauvreté parce que le capital est une ressource limitée qui est de surcroit basée sur un acte de foi, tout comme la religion.

Ce système ne tient aucun compte des ressources de notre planète et de leur disponibilité, mais uniquement de processus économiques basés sur la surconsommation des masses et le gaspillage.

En 2008, 2 % de l’humanité détenait 50 % de la richesse mondiale et 50 % de l’humanité détenait 1 % de ce patrimoine. À ce jour, un cinquième de la population détient 86 % de la richesse mondiale et près de trois-milliards de personnes assurent leur subsistance avec moins de 2 dollars par jour. continuez la lecture

LES 16 PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LOI QUÉBÉCOISE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE



«Le développement durable s’entend d’un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement.» (Québec, Loi sur le développement durable, article 2).


Chapitre II, article 6 – Les principes :


« SANTÉ ET QUALITÉ DE VIE » : les personnes, la protection de leur santé et l’amélioration de leur qualité de vie sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Les personnes ont droit à une vie saine et productive, en harmonie avec la nature;

continuez la lecture