Fin de mandat 2015-2016 à ANTICOSTI…

Vous devez vous connecter pour accéder à ce contenu (cliquez sur "CONNEXION" dans le menu contextuel dans la colonne de gauche). Si vous n'êtes pas encore membre? Alors inscrivez-vous pour savourer pleinement de fabuleuses connaissances...

LES PRINCIPES COOPÉRATIFS

LES VALEURS

Les valeurs fondamentales des coopératives sont la prise en charge et la responsabilité personnelles et mutuelles, la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité. Les membres des coopératives adhèrent à une éthique fondée sur l’honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale et l’altruisme.


PRINCIPES COOPÉRATIFS

Pour environ 50 % de la population,  le mot coopérative réfère à un regroupement, une union, un ensemble de gens et de membres. Dans les faits, une coopérative c’est bien plus qu’un regroupement. Une coopérative est une association autonome de personnes, volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement.

continuez la lecture

L’art anti-zen du management, ou comment s’assurer de faire fuir les clients…

Mars 2015

L’art du management implique de formuler des politiques d’entreprises pour mener des opérations visant à fournir des biens et services à des clients. Pour beaucoup de compagnies, il semble que les directions d’entreprise soient déconnectées de la réalité des consommateurs, à un tel point que le client recherchera des alternatives à ce qui lui est offert ou évitera de consommer des produits et services.

Cet article fait l’étalage de mes observations d’évènements sous mon regard critique de consultant. Beaucoup d’entreprises de renom sont pour ainsi dire cliniquement mortes. Par contre, d’autres entreprises sont très performantes sous bien des aspects.


VOLÉ PAR OU VOLER SUR… AIR CANADA
La plus récente bévue entrepreneuriale me vient de « AIR CANADA » qui offre un service des plus « cheap » et inconfortable. On ne parle pas ma langue sur des vols hors du Canada et on me manque de courtoisie une fois sur deux. On doit également payer un excédent pour réserver son siège sans quoi, même avec un billet acheté, on risque de vous refuser le vol au dernier moment parce qu’on vous considère en « stand-by ». continuez la lecture

La mission d’une entreprise : un incontournable!

Au niveau stratégique, la mission est un outil de communication qui oriente, non limitativement, le développement d’une organisation. La mission constitue l’élément central qui rend cohérente la planification du développement des affaires. Elle doit correspondre aux critères de performance qui font en sorte d’orienter énergiquement la stratégie de l’organisation et de la partager avec les dirigeants, les employés, la clientèle et les intervenants.

Dans tous les cas, les critères de performance d’une mission sont les suivants :

continuez la lecture

Exemples de développement “NON DURABLE”

Schéma du DÉVELOPPEMENT DURABLE


Définition du DÉVELOPPEMENT DURABLE : « Le développement durable s’entend d’un développement qui répond aux besoins du présent sans com-promettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. » (Québec, Loi sur le développement durable, article 2).

Tel qu’illustré, le développement durable se retrouve à l’intersection des dimensions sociale, écologique et économique. Il existe 16 principes identifiant les divers indicateurs de développement durable. Ainsi, tout projet de développement se doit d’être évalué (mesuré) à la lumière des principes interpelés.

continuez la lecture

Richesse planétaire : Où en sommes-nous?

Le système monétaire est une structure sauvage par laquelle la richesse illusoire produite engendre autre part la misère et la pauvreté parce que le capital est une ressource limitée qui est de surcroit basée sur un acte de foi, tout comme la religion.

Ce système ne tient aucun compte des ressources de notre planète et de leur disponibilité, mais uniquement de processus économiques basés sur la surconsommation des masses et le gaspillage.

En 2008, 2 % de l’humanité détenait 50 % de la richesse mondiale et 50 % de l’humanité détenait 1 % de ce patrimoine. À ce jour, un cinquième de la population détient 86 % de la richesse mondiale et près de trois-milliards de personnes assurent leur subsistance avec moins de 2 dollars par jour. continuez la lecture

LES 16 PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LOI QUÉBÉCOISE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE



«Le développement durable s’entend d’un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement.» (Québec, Loi sur le développement durable, article 2).


Chapitre II, article 6 – Les principes :


« SANTÉ ET QUALITÉ DE VIE » : les personnes, la protection de leur santé et l’amélioration de leur qualité de vie sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Les personnes ont droit à une vie saine et productive, en harmonie avec la nature;

continuez la lecture