Le passage de grades à notre Dojo (et leur révocation…)

Le Dojo de Québec évaluent périodiquement la maitrise martiale des pratiquants, et aussi leur compréhension de la coordination corps-esprit et du Ki.

En effet, Toute progression significative dans la maitrise des arts martiaux nécessite la compréhension et l’application pratique des principes de Ki. Ainsi, pour chaque niveau de maitrise martiale correspond un niveau minimal requis de maitrise de la coordination corps-esprit.

Les examens de grades sont sans frais et peu nombreux (grades inférieurs : Nikyu [ceinture bleue], Ikkyu [ceinture brune] et grade supérieur : Shodan, Nidan et Sandan [ceintures noires premier, deuxième et troisième degré]). le premier niveau (ceinture bleue) est envisageable après deux années de pratique.

Le passage de ceintures nécessite parfois beaucoup d’étude. C’est le cas pour le grade de Shodan (ceinture noire 1er degré). Ce niveau se résume à comprendre, à maitriser, à démontrer, à mettre en pratique et à pouvoir enseigner tout le contenu du livre : KI – LE CHEMIN DE L’ÉVEIL.

Aussi, vu l’importance de l’application des principes universels de coordination corps-esprit dans la vie courante, beaucoup de pratiquants n’étudient que ce bagage de connaissances. En effet, il serait puéril que le développement de ces capacités extraordinaires ne serve que dans la pratique des arts martiaux.

L’application des principes universels est dédiée à une infinité de domaines de la vie courante afin de permettre à un humain de vivre pleinement, en santé et positivement pour son bénéfice et celui de la Société. Cette catégorie de pratiquants est également assujettie à des évaluations (grades inférieurs : Shokyu, Chukyu, et Jokyu, et grades supérieurs : Shoden, Chuden et Okuden).

Se livrer aux examens de grades peut s’avérer astreignant. Cela permet toutefois de procéder à l’étude d’un bagage précis, de l’assimiler avec précision et ainsi de faire siennes ces connaissances menant à l’éveil. Félicitations à ceux qui auront su relevé ce défi avec succès…


Un certificat typique comprend : Les Kangis d’Aïkido à gauche, ceux de la devise du Dojo à droite (Banyu Aïgo [Amour et Protection pour toute chose]), le logo du Dojo en haut, le nom du pratiquant, les grades offerts, le lieu et la date, des décorations et le signataire du document.


Temps suggérés dans la progression des grades des pratiquants de notre Dojo

An 0 (Début)

+ 2 ans – Nikyu (Ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de coordination corps – esprit) : Tests variés en salle (durée approximative totale : 6 heures).

+ 2 ans – Ikkyu (Ceinture brune) – Chukyu (2e niveau de coordination corps – esprit) : Tests variés en salle (durée approximative totale : 6 heures).

+ 3 ans – Shodan (ceinture noire 1er degré) – Shoden (1er niveau de maitrise du Ki) :

  • Test écrit d’une durée approximative de 4 à 6 heures (note de passage requise de 90%).
  • Examen oral d’une durée approximative d’une heure et demi qui porte principalement sur la révision du test écrit.
  • Examen en salle des Kumi Waza, Katas et Randoris (durée : 4 à 6 heures).
  • Examen en salle des Hitori Waza et de la maitrise du Ki jusqu’au test Sakki (durée : 6 à 8 heures).
  • Mesure de la fréquence vibratoire (plan physique situé entre 17,5 K et 40 K unités Bovis).

+ 2 ans – Nidan (ceinture noire 2e degré) – Chuden (2e niveau de maitrise du Ki) :

  • Évaluation de l’application de la coordination corps – esprit et des connaissances sur le Ki dans la vie courante.
  • Évaluation de la transmission des connaissances par l’enseignement.
  • Mesure de l’engagement et de la persévérance dans la pratique martiale.
  • Mesure de la fréquence vibratoire (plan énergétique situé entre 40 K et 80 K unités Bovis).

+ 3 ans – Sandan (ceinture noire 3e degré) – Okuden (3e niveau de maitrise du Ki)

  • Évaluation de l’application de la coordination corps – esprit et des connaissances sur le Ki dans la vie courante.
  • Évaluation de la transmission des connaissances par l’enseignement.
  • Mesure de l’engagement et de la persévérance dans la pratique martiale.
  • Mesure de la fréquence vibratoire (plan spirituel situé à plus de 80 K unités Bovis).


Le tableau d’honneur du Dojo

2021

27 juillet

Luc Boivin : Nikyu (ceinture bleue de Ki-Aïkido)
& Shoden (1er dan des niveaux supérieurs de maîtrise de la
coordination corps – esprit et du Ki [thérapeute –
enseignant])

2019

Raymond Witkowski : Shokyu (1er niveau de Ki)

Nadine Witkowski : Shokyu (1er niveau de Ki)

Maylis Witkowski : Shokyu (1er niveau de Ki)

Frédéric Noël : Shokyu (1er niveau de Ki)

Sanda Lépine: Shokyu (1er niveau de Ki)

Sylvie Paquet : Shokyu (1er niveau de Ki)

Luc Boivin : Shokyu (1er niveau de Ki)

Étienne Gagné : Shokyu (1er niveau de Ki)

France Pelchat : Shokyu (1er niveau de Ki)

Pierre Courchesne : Shokyu (1er niveau de Ki)

Gilles Cloutier : Shokyu (1er niveau de Ki)

Micheline Théroux : Shokyu (1er niveau de Ki)

Denise Drolet : Shokyu (1er niveau de Ki)

Mireille Magnée : Shokyu (1er niveau de Ki)

Renald Trachy : Shokyu (1er niveau de Ki)

Pierre St-Laurent : Shokyu (1er niveau de Ki)

Christian Nadeau : Shokyu (1er niveau de Ki)

2016

Normand Brian :  Shokyu (1er niveau de Ki)

François Vachon : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Cédric Arseneau : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Alain Guillemette : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

2015

Alain Zaragoza : Shodan (ceinture noire de Ki-Aïkido)
& Shoden (1er dan des niveaux supérieurs de maîtrise de la
coordination corps – esprit et du Ki
)

2014

Serge Lebeuf : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Guy Girouard : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Nathalie Richard : Shokyu (1er niveau de Ki)

2013

Guy Beaudet : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

2012

Yanik Lessard : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Gilles Laliberté :  Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

2011

Luc Boudreau : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

2010

Vanessa Simard : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

2007

Frédéric Côté : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Martin Thibodeau : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

Ladya Cabral De Braga : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

1998

Martin Savard : Nikyu (ceinture bleue) – Shokyu (1er niveau de Ki)

 

Note : Si votre nom n’est pas dans cette liste, alors vous ne pouvez prétendre à aucun grade délivré par ce Dojo, et ce, peu importe les documents en votre possession.


Addendum

Dans l’esprit du Bushido, en raison de leur manquement à l’honneur, et selon la tradition des arts martiaux, les élèves suivants sont bannis du Dojo Ki-Aïkido-Kaï Québec et ils se voient révoquer tous leurs titres et grades obtenus jusqu’à ce jour :

  • P. Poirier
  • M. Beauchemin
  • D. Turbide
  • P. Blouin

Note : «Comme un grand maître me l’a dit (Pierre S-L) : « Les plus gradués font parfois des choses idiotes, mais les plus avancés spirituellement font des choses merveilleuses».

Cette histoire s’est soldée par un dénouement des plus positif pour moi (comme pour toutes les autres histoires de ma vie). Le rôle joué par mes détracteurs, amis et élèves avancés en qui j’avais pleine confiance, faisait certainement parti d’un dessein Divin pour me faire grandir. Je les en remercie de tout cœur d’avoir accompli leur mission, car maintenant et grâce à eux, des êtres éveillés, lumineux et merveilleux habitent et partagent ma vie.

Cette situation de purge des membres du Dojo habités par la peur m’aura permis, comme à de nombreuses autres personnes, un renouveau spirituel me permettant d’entrer dans un monde très vibrant. Après ce « putsch », les élèves qui se sont livrés à cette traitrise envers la Liberté et l’Amour sont naturellement retombés à de basses fréquences.

Comme beaucoup de gens habités par la peur, ils ont tout manquez durant cette période de croissance spirituelle et de renouveau. Ça leur sera peut-être rendu un jour lorsque dans leur processus d’évolution ils s’éveilleront et se tourneront vers la Lumière… Je leur souhaite dorénavant d’œuvrer  pour le bien, d’abandonner leur égo démesuré et de sortir de l’obscurantisme !»

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.
3 septembre 2020

Le sens véritable de l’Aïkido selon les grands maîtres d’arts martiaux

Sensei Koretoshi Maruyama, Fondateur de l’Aikido Yuishinkai nous explique le sens véritable de l’Aïkido (traduction libre de Jean-Rock Fortin)…

… Dans l’ancien Japon, le Bujutsu (arts martiaux) et les fêtes religieuses étaient considérés comme la même chose. La politique était également considérée comme identique aux fêtes religieuses. C’est pourquoi au Japon, la politique est aussi connue sous le nom de Matsurigoto (festival business). Les anciens ancêtres du peuple japonais ont toujours vécu aux côtés de leurs dieux.

continuez la lecture

Cha-no-yu — La cérémonie japonaise du thé

La saveur du moment présent…


ORIGINE

La cérémonie du thé porte en japonais le nom de Cha-no-yu (aussi Chado ou Sado), qui signifie littéralement «l’eau chaude du thé». C’est de la Chine que fut importée au XIIIe siècle la consommation du thé pour des fins autres que thérapeutiques, habitude qui fut introduite au Japon par des moines Zen. Ces derniers qui y trouvaient un stimulant pour leur permettre de garder l’éveil durant les longues méditations (Zazen) de leur maitre Bodhidharma qui se nomme Daruma en japonais. continuez la lecture