Le réseau électrique Hartmann et le réseau magnétique Curry

+3

Produit par le champ électrique terrestre, le réseau Hartmann est un quadrillage d’énergie recouvrant la surface du globe. Ces lignes d’énergie d’une largeur minimale de 21 cm se croisent à tous les 2.5 mètres dans l’axe est-ouest et à tous les 2 mètres dans l’axe nord-sud, comme illustré ci-dessous. Les croisements de ces lignes d’énergie s’appellent « nœuds de Hartmann ». continuez la lecture

+3

Ki-Baraï et des vaisseaux de cristal pour augmenter le niveau vibratoire de l’eau

+2

Au Dojo de llumière Ki-Aïkido-Kaï Québec, nous connaissons bien sûr les bols tibétains que nous utilisons lors de la méditation nommée « Anjo Daza Ho », une pratique issue du Yoga japonais de Maître Tempu Nakamura. Il existe aussi les bols en cristal de quartz, appelés aussi vaisseaux de cristal ou bols chantants.

Les vibrations qui sont émises par ces instruments d’élévation de nos niveaux vibratoires sont aussi fabuleuses que thérapeutiques. Les fréquences vibratoires sont mesurés avec un pendule et un cadran programmable de mon invention. Les expériences auxquelles nous nous sommes livrées indiquent que nous interagissons directement sur le plan quantique pour modifier la fonction d’onde de l’eau et ce, consciemment. Nous modifions ainsi une réalité de manière délibérée.

Par exemple, prenons le cas de l’eau de la ville de Québec. Chez moi, celle-ci vibre à moins de 4000 Bovis à sa sortie du robinet. Lorsque l’eau est simplement déposée dans le bol de cristal elle passe à un taux vibratoire de 50 000 Bovis.

En exécutant la technique de bris de négativité directement dessus lorsque l’eau est dans le bol de cristal, la vibration passe à 600 000 Bovis. Lorsque maîtrisée, cette technique qui prend ses origines dans le Shintoïsme, que l’on appelle Ki-Baraï, permet notamment de purifier la nourriture, d’assainir des lieux, d’éliminer les effets secondaires de nombreux médicaments avant leur consommation, en plus de coordonner profondément le corps et l’esprit du pratiquant. Le terme japonais Ki-Baraï est parfois traduit comme étant une sorte d’exorcisme de la négativité.

Ki-Baraï fait partie des pratiques ésotériques de notre Dojo. En effet, cette technique est pratiquement inconnue du grand public (si c’était le cas, il s’agirait d’une pratique exotérique en opposition à ésotérique).

Après plusieurs expériences, il appert que la technique abrégée de Ki-Baraï fonctionne en l’exécutant directement sur une quantité d’eau, ou en l’exécutant mentalement, ou même en l’exécutant sur le reflet de la quantité d’eau, et à distance, etc… La technique permet aussi d’assainir la nourriture pour annihiler certains problèmes gastriques (ex. intolérance alimentaire, colon irritable, etc.).

En faisant chanter le bol de cristal lorsqu’une quantité d’eau s’y trouve, celle-ci se met à vibrer au point de former de petites bulles. C’est pourquoi on dira qu’on fait bouillir l’eau dans le vaisseau de cristal. Cette opération amène l’eau à un taux vibratoire de 7 000 000 Bovis. Si la purification se poursuit avec un système de filtration efficace, alors elle passera à plus de 8 000 000 Bovis.

Si on traite une eau de source transformé en eau diamant en plus de la magnétiser, on obtiendra des fréques vibratoires au-delà de 900 millions d’unités Bovis.


Dynamisation de l’eau avec vaisseau de cristal

101 vues
Dynamisation de l'eau avec un bol de cristal


92 vues

Dynamisation de vin rosé dans un vaisseau de cristal,
ceci afin de voir les effets des vibrations du bol.


Consommer une eau possédant une pareille résonance vibratoire permet l’élévation de notre propre taux vibratoire et apparemment une harmonisation de nos cellules corporelles. Une eau ordinaire est ainsi transformée en un élixir de la promotion de la santé. Appliqué sur le visage avec un tampon l’eau tonifie la peau avec, au passage, un léger pétillement.

En déplacement, il est bon d’apporter avec soi une petite quantité d’eau avec un taux vibratoire élevé. On peut ainsi en ajouter quelques gouttes pour dynamiser l’eau à boire. En effet, une eau normale prendra la fréquence vibratoire la plus élevée seulement avec quelques gouttes.

Nous sommes composés à 72% d’eau. Une eau dynamisée et vibrante va directement harmoniser les cellules du corps pour les faire mieux communiquer ensemble. Cette syntonie est garante de santé. C’est pour ainsi dire une panacée. Ajouter des aliments désintoxiquant comme le citron et sa pulpe, et des décoctions de thé matcha, le kéfir et le kombucha et votre énergie et votre système immunitaire seront à leur meilleur…

Lorsque la communication des cellules entre elles est interrompue, alors c’est la maladie. Chez toute cellule vivante, il y a 10 000 molécules d’eau pour chaque molécule de protéine. L’eau est donc au cœur de l’harmonisation des cellules corporelles, d’où l’importance de bien la traiter…


Autres applications de l’eau dynamisée

SPA : En versant la quantité d’eau dynamisée d’un bol de cristal dans un spa, les utilisateurs sensibles ne seront plus irrités par les effets secondaires de la chloration.

BAIN : Prendre un bain avec de l’eau dynamisé est des plus relaxant, stimulant et énergisant.

EAU MICELLAIRE : L’eau dynamisée remplace avantageusement l’eau micellaire utilisée pour le nettoyage de la peau après un démaquillage.

JARDINAGE : Les plantes poussent mieux et plus rapidement lorsque arrosées avec de l’eau dynamisée.

ETC…


Nous avons fait l’acquisition de bols de cristal auprès de M. Bernard Bosa, un musicien de l’âme qui propose à sa boutique de Saint-Pierre-de-Broughton, une grande variété de bols de cristal et des bols tibétains de grande qualité.

+2

Le niveau vibratoire, une mesure indispensable pour comprendre la réalité

+1

«Si vous voulez découvrir les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie,
de fréquences et de vibrations.
» (Nikola Tesla). [1]

Dans les années 1930 M. Alfred Bovis (1871-1947), originaire de Nice (France), quincailler de son métier, et radiesthésiste [2], a donné son nom à l’unité que l’on retrouve sur des cadrans de son invention servant à mesurer le niveau vibratoire des lieux, des choses, des êtres vivants et des égrégores [3]. Avec un cadran appelé « biomètre » et un pendule, le radiesthésiste ou le biogéologue [4] pourra prendre de telles mesures en unité Bovis (UB). Une unité Bovis est égale à 1 « Angstrœm [5] ». À l’origine, M. Bovis cherchait à mesurer à l’aide de cet outil le niveau d’énergie vitale contenu dans les aliments.

Dans le langage populaire, l’expression « taux vibratoire » est utilisée à tort, car un « taux » s’avère un rapport entre deux quantités, c’est-à-dire entre deux ordres de grandeurs, ce qui n’est pas le cas ici. C’est plutôt d’une mesure quantitative directe dont il est question. La meilleure appellation serait donc « niveau vibratoire ».

La fréquence ou niveau vibratoire est une longueur d’onde qui révèle un indice relatif de concentration d’énergie positive ou de Ki [6]. Il s’agit en fait du flux d’énergie cosmique, soit la substance de base à l’origine de tout ce qui existe dans l’Univers et qui compose la soupe quantique.

Dans la nature tout vibre, tout émet des ondes. Les minéraux, les végétaux et le corps humain sont composés d’atomes animés d’une énergie vibratoire. Généralement, les objets physiques vibrent à une fréquence moindre que les plantes qui vibrent moins que les animaux, et ainsi de suite.

continuez la lecture

+1