Comment se protéger des ondes électro-magnétiques négatives

Les appareils électriques et électroniques produisent l’émission d’ondes électromagnétiques affectant parfois négativement le corps humain. En effet, il s’agit d’une toxicité pouvant nuire à notre santé et même nuire à notre condition mentale parce que certaines fréquences affectent directement le cerveau et donc nos pensées. Il existe toutefois des méthodes simples pour s’en protéger. En voici une pour se protéger de nos appareils.

La première étape ce cette démarche de protection consiste à identifier les nuisances. Par exemple, placer un pendule au-dessus d’un téléphone cellulaire (ou autre appareil). Préalablement, commandez de vous indiquer le champ de torsion de l’objet. Si l’appareil n’est pas protégé, alors le pendule tournera dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (lévogyre). Dans ce cas le niveau vibratoire de l’objet sera égal à zéro, indiquant un appareil émettant des ondes nuisibles (si vous ne savez pas mesurer la fréquence vibratoire, cliquez ici). Il est en torsion gauche.

D’autres appareils peuvent émettre des ondes négatives. Par exemple, cuisinière, laveuse, sécheuse panneau électrique, prise de courant, modem, Wifi, ordinateur, souris sans fil, etc.

À présent, pour valider la nocivité, prenez un verre d’eau du robinet et mesurez son niveau vibratoire. Ça vous donnera quelque chose aux alentours de 4500 Unités Bovis. Puis, placez-le près de votre cellulaire. La vibration tombera à zéro. C’est dire que lorsqu’on appuie le téléphone cellulaire sur notre oreille, la vibration de l’eau de notre tête tombe également à zéro. Ce qui est très néfaste pour la communication inter et intra cellulaire qui utilise l’eau comme médium (voir l’article sur la vibration de l’eau, en cliquant ici).

Lorsqu’un appareil est compatible avec la vie humaine et que l’on teste son champ de torsion avec le pendule comme précédemment, il tournera dans le sens des aiguilles d’une montre (dextrogyre). De plus, il doit vibrer au-dessus de 18,000 Unités Bovis pour s’avérer sécuritaire. Pour convertir un appareil émettant des ondes nuisibles, on doit procéder à une inversion de phase à 180 degrés, c’est-à-dire qu’on doit inverser sa polarité.

Une méthode simple consiste à lui installer une onde de forme « œuf » muni d’une triskèle (un symbole à trois branches utilisé fortement en Europe, surtout par les Celtes). Cette onde de forme émet une fréquence affectant la fonction d’onde de la matière au niveau quantique. À cet effet, la triskèle agit tel un moteur d’activation de la fonction d’onde. Il en résulte une inversion de polarité.

Ainsi, on place le dessin du petit œuf avec le coté triskèle faisant face à l’appareil, puis on refait les mêmes tests que tout à l’heure pour constater que le pendule tourne maintenant en torsion droite (dans le sens des aiguilles d’une montre), que l’eau n’est plus affectée négativement par le cellulaire et que ce dernier enregistre une fréquence vibratoire de 125,000 Unités Bovis. On dira alors qu’il est protégé (bien que ce soit nous qui le sommes). D’un appareil nuisible, nous en avons fait un outil thérapeutique.

Mais ce n’est pas tout. Un exercice pratique (à partir d’une info de mon ami Raymond) avec un téléphone cellulaire permet de valider ce qui précède. Beaucoup de personnes transportent leur cellulaire dans une poche de veste ou dans une poche de chemise, de sorte que l’appareil se retrouve près du cœur.

Si on teste la stabilité physique d’une personne portant ce type d’appareil en appliquant une légère pression sur la poitrine, on verra qu’il est très facile de la déséquilibrer lorsque le cellulaire n’est pas protégé. Alors qu’avec la forme d’onde « œuf », la personne demeurera très stable simplement en relaxant. Ainsi, il sera possible de maintenir la coordination corps – esprit avec un cellulaire à la main.

Vous pouvez télécharger ce document pour imprimer les formes d’onde « Oeuf » pour les apposer sur vos appareils.

2+
Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

Abonnez-vous à l'infolettre du DOJO

Pour plus d'information, contactez-moi !

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.
Québec, QC, Canada
Courriel : [email protected]
Téléphone : (418) 650-5494

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

A propos Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

Globetrotteur par affaires et pour le plaisir, et Orientaliste, je suis instructeur d'arts martiaux (maitre-enseignant de Ki-Aïkido [Shihan] & Art Martial Cognitif [AMC]), Fondateur du Dojo de la Paix Ki-Aïkido-Kaï Québec (2010), "Séancier" de Kiatsu, Radiesthésiste, Coutelier d'art à mes heures (spécialisé dans la fabrication de Katanas modernes), Conférencier et Auteur du livre "Ki - Le Chemin de l'Éveil" (2018). Je suis également Coach de vie et Consultant en développement des organisations et développement durable.

Un Commentaire

  1. Retour PingChamps électro-magnétiques, pandémies et contrôle planétaire – Dojo de la paix Ki-Aïkido-KAï Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *