Le Yoga japonais pour soulager les acouphènes

Un acouphène, aussi appelé « tinnitus », est une sensation auditive non liée à une origine extérieure à l’organisme et inaudible par l’entourage. Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement ressenti dans le crâne ou dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux.

Voici quelques exercices issu du Shin-Shin-Toitsu-Do (le Yoga japonais) pour se soulager de cette affection désagréable :


1er exercice :

Pressez délicatement (avec Ki) la légère dépression devant l’ouverture de l’oreille. Afin de bien localiser l’endroit, ouvrez la bouche, le trou s’agrandira. continuez la lecture

Séances de KIATSU avec Shihan Jean-Rock Fortin

“L’énergie utilisée dans les pratiques martiales, c’est le Ki. Si nous en comprenons véritablement l’essence, nous ne pouvons que l’utiliser à bon escient. L’énergie servant à briser des briques d’un seul coup de poing est la même que celle visant à aider une autre personne à recouvrer la santé.

Il n’est point besoin d’atteindre un élargissement de conscience significativement élevé pour choisir la bonne application. Utiliser sa puissance intérieure et ses connaissances du Ki pour aider les autres est véritablement la Voie universelle, celle qui permet de croitre sans cesse. C’est ça le vrai Budo (Voie des arts martiaux) !”

Le KIATSU (pressions appliquées avec Ki) au sens large, désigne un ensemble de techniques de revitalisation corporelles et énergétiques. Kiatsu est un mot japonais signifiant presser avec l’énergie (de « Atsu » : presser, et de « Ki » : l’énergie universelle).

Les pressions avec Ki sont appliquées par le bout des doigts le long des tendons du corps. Elles sont inoffensives pour le système musculosquelettique, car la procédure est essentiellement énergétique.

continuez la lecture

Le Zen des pratiques erronées : ATTENTION…

Il existe sur le “marché” de la spiritualité, une panoplie de techniques et d’approches fondées sur une mercantilisation visant à attirer des personnes en recherche de bien-être et de développement personnel.

Le mercantilisme de la spiritualité fait appel à des saveurs Zen inspirantes, mais qui sont souvent très loin de produire chez le pratiquant une élévation de la conscience et les bienfaits que cela engendre. Les membres de notre Dojo ont évalué, au fil du temps, de nombreuses techniques, Mudras, Mantras, postures (martiales ou non) et positions méditatives.

Basé sur une mesure très objective, soit la capacité d’une personne à maintenir la coordination corps – esprit, il appert que plus de 80% des pratiques spirituelles actuelles circulant dans notre société sont erronées, et même très nuisibles. À l’instar des religions, ces pratiques créent des illusions de bien-être qui permettent de contrôler les pratiquants. L’objectif : les $$$…

Alors, attention aux pratiques erronées !

continuez la lecture

Kundalini : le super-héro en soi

Dans la tradition yoguique, on réfère à la Kundalini pour décrire l’énergie cosmique et vitale, le Ki, présent le long de la colonne vertébrale et pouvant être libérée par diverses pratiques dont celles de notre Dojo qui sont liées à la méditation et aux exercices respiratoires avec Ki. En effet, ces pratiques font augmenter le taux vibratoire des pratiquants de manière fulgurante et durable.

Il s’ensuit diverses manifestations positives dont parfois une montée ou une libération de la Kundalini. Grâce à la maitrise de la coordination corps-esprit, les quelques élèves du Dojo qui ont été bénis par cette expérience d’éveil ont pu l’accepter, et de ce fait, en jouir abondamment. En effet, en résistant à cet état de grâce naturel, il arrive parfois que qu’une personne subisse des effets secondaires pour le moins perturbants.

Kundalini est un terme Sanscrit, lié au Yoga, signifiant “entouré en spirale“. Souvent symbolisée par un serpent lové, la Kundalini est aussi représentée par le symbole médical appelé : “caducée”. Cet article vise donc à informer et à préparer les élèves à propos de ce phénomène naturel qui risque de surgir involontairement en raison des pratiques d’éveil de notre Dojo.


“Après une montée initiale de Kundalini, on a l’impression d’être devenu un super-héro,
mais qui ne connait pas encore ses super-pouvoirs…”

continuez la lecture