Publié le

Les dix qualités d’une personne éveillée

shapeimage_2-18Lorsqu’une personne diffuse le Ki universel dans sa vie courante, un certain nombre de traits de caractère et d’attitudes apparaissent. Ces qualités, ou dimensions spirituelles, sont innées en chacun de nous. Elles font surface naturellement lorsqu’une personne réalise l’union de son corps et de son esprit. Chacune de ces dix dimensions est brièvement décrite ci-dessous.

“Aimer et protéger toute chose de la Création”

Nous vivons à une époque marquée par des conflits et la violence, où même les génocides sont devenus monnaie courante. Beaucoup de gens ont perdu la Voie universelle et succombent à l’intolérance et à la haine. La vraie nature de l’être humain est cependant d’aimer et de protéger toute chose de la Création.

Si des comportements de masse sont destructeurs, ils ne sont en fait que le reflet de l’inconscience de l’ensemble des comportements individuels. Le sort de l’humanité est donc réellement entre les mains de chacun d’entre nous. Seulement notre attitude et notre action individuelle peuvent améliorer la Société.

« Notre existence est le fruit du Ki universel. Soyons reconnaissants d’être nés non pas végétaux ou animaux, mais comme Seigneurs de la Création. Engageons-nous à remplir nos missions en aidant à guider le développement et la création de l’Univers. » (Koichi Tohei)

“Un esprit inébranlable en toute circonstance”

Maintenir un esprit inébranlable signifie faire face à tout événement, aussi surprenant qu’il puisse être, sans perdre son sang froid et surtout sans laisser son esprit se faire dominer et contrôler par l’événement (surtout lorsqu’il est terminé). Seule une personne qui réalise l’union de son corps et de son esprit peut y parvenir.

“Regard posé et comportement paisible”

Nous savons que les tensions dans le corps empêchent une personne de se concentrer ou de se coordonner. Une personne relaxée affiche des yeux doux et humains et se comporte paisiblement, projetant ainsi l’image réelle d’une grande stabilité.

Bien des artistes martiaux montrent des yeux durs et agressifs. C’est une erreur magistrale de penser que ce comportement aidera dans une situation difficile, puisqu’en produisant des tensions physiques, on renonce alors à son potentiel. Forcer les yeux occasionne des tensions dans tout le corps et produit une rupture de coordination.

“Exprimer de la gratitude envers la vie” 

« Soyons reconnaissants d’être nés sous la forme d’êtres humains avec les potentiels de création et d’élargissement de la conscience. De jeunes gens qui ont perdu la Voie de l’Univers diront parfois qu’ils n’ont pas demandé à venir au monde. Pourtant, rien ne saurait naître du néant. Nous venons donc forcément de quelque part même si la forme que nous avions avant d’être nés était différente.

L’Univers pourvoit à nos besoins depuis notre naissance et nous devons montrer de la gratitude pour tout ce que nous avons. Même pour les épreuves de la vie qui n’ont d’autres buts que de nous faire grandir. Nous devons également exprimer cette gratitude à ceux qui nous apportent leur aide. En étant reconnaissant envers la vie, nous rendons compte des bienfaits que l’Univers nous a livrés. Il est donc futile de se plaindre inutilement, car nous perdons alors la Voie de l’Univers. » (Koichi Tohei)

La pensée universelle

L’Univers constitue un tout indissociable. Puisque tout est interconnecté, chaque intervention humaine produit un impact sur le tout. La pensée universelle est la réelle prise de conscience de ce fait. Le comportement individuel implicite qui en découle se résume à : « faire le bien ».

Mon Senseï m’a dit un jour : « Nous pouvons perdre notre emploi ou notre maison parce que ce genre de choses est bien éphémère dans notre monde. Par contre, ce que l’on ne peut nous enlever, c’est notre Être véritable ». Il est vrai que nous ne possédons réellement aucun bien autre que nous-mêmes. Un enfant qui naît n’a-t-il jamais appartenu réellement à ses parents ? Non. Pas plus que tout ce nous croyons posséder. Réalisons enfin que ce sont des prêts de l’universel et soyons reconnaissants en partageant les fruits de sa bénédiction avec nos semblables. Ainsi, le détachement est accessible à tous.

L’illusion que nous pouvons posséder réellement quelque chose n’est qu’un bien triste piège. L’histoire de l’humanité ne cesse de nous montrer les innombrables grandes détresses provoquées par la soif de pouvoir et la cupidité des hommes.

La pensée universelle est la clé de la paix dans le monde et l’espoir d’un avenir brillant pour l’humanité. Elle commence par le respect des autres, de tous les êtres vivants et de toute chose.

« Celui qui veut suivre la Voie de l’univers a l’esprit clair. Celui qui met les principes universels en pratique a un esprit qui recherche la vérité. Aussi intelligent que peut sembler un chien ou un singe, ils ne peuvent développer un esprit universel. Seuls les êtres humains ont le privilège et la capacité d’y arriver. Si vous avez un esprit qui recherche la vérité, vous êtes vraisemblablement heureux parce que cela démontre que vous êtes un être humain authentique.» (Koichi Tohei)

“Générosité et indulgence” 

Nous faisons tous des erreurs puisque personne n’est parfait. Le développement d’un être humain est sans fin. La grandeur d’une personne, c’est de s’accepter comme elle est en poursuivant son processus de développement et d’amélioration qui ne dépend au fond que de bonne volonté. Seul un esprit calme et clair peut réaliser une telle chose. Par contre, la médisance et le dénigrement viennent des gens confus qui ne s’acceptent pas. Comment peut–on dénigrer une autre personne du seul fait de la couleur de sa peau, de son appartenance à un groupe religieux, de ses origines, de ses idées différentes, etc. ?

Il sera toujours facile de trouver quelque chose à redire sur un autre puisque nul n’est parfait, et finalement il ne restera plus rien, ni personne de satisfaisant en ce monde. À l’opposé, si nous encourageons les bonnes qualités et les bons gestes, nous nous retrouverons entouré de personnes positives qui abandonneront peu à peu leurs côtés négatifs.

Chaque individu est un esprit, une entité habitant un corps, un véhicule biologique qui existe pour expérimenter l’Univers illusoire dense c’est-à-dire le monde physique. Les humains sont à la source un esprit unique : l’Esprit Un. Il est naturel d’avoir ses propres opinions, car chacun de nous voit le monde selon sa propre perspective qui vient du fait d’habiter un corps physique différent des autres. Dans le monde physique, un individu est, dans sa forme, une expression du Ki universel.

“Faire le bien sans attendre de récompense” 

« Tel le nombre un qui ne peut jamais être fractionné jusqu’à zéro, tout ce qui est dit et fait n’est jamais complètement effacé. Un vieux dicton oriental nous dit : « Qui sème le bien récoltera le bien, qui sème le mal moissonnera le mal. » Tout ce que nous faisons nous revient d’emblée. Ainsi, nous devons faire le bien dans le secret sans penser à notre propre bonheur. Cela signifie d’agir pour le bien d’autrui sans attirer l’attention, sans éloge, ni dans l’espoir d’obtenir de récompense. C’est ce que signifie Intoku. Le meilleur moyen de réaliser Intoku est de suivre la Voie universelle en guidant les autres dans cette Voie. » (Koichi Tohei)

Intoku signifie faire le bien secrètement. Poser un tel bon geste avec sincérité, sans anticiper ni espérer de retour ultérieur, c’est atteindre la sphère des plus grandes vertus. L’Univers n’est cependant jamais ingrat et il retournera infailliblement les bienfaits et même davantage, parfois sous des formes des plus inattendues. Tout l’argent du monde ne peut acheter la santé et une vie meilleure résultant d’une accumulation d’Intoku.

“Réfléchir profondément et comprendre”

Parfois, il est difficile de faire des choix et de prendre des décisions. Souvent, notre mental agité nous empêche de voir clairement et nous commettons des erreurs. Par contre, quand nous maintenons l’esprit clair, sans l’entrave de notre mental confus, dans le calme comme dans la tempête, nous prendrons la bonne décision et nous poserons avec courage le geste approprié.

Il n’existe pas de « zones grises » dans notre monde et nous connaissons tous la différence entre le bien et le mal. Seul notre mental agité peut nous empêcher de voir la vérité. Choisir de faire le bien est véritablement la Voie universelle.

“Positivisme et vigueur”

Afin de vivre et de se réaliser pleinement, nous échangeons avec le Ki universel tout au long de notre vie. Seulement, en réalisant la coordination du corps et de l’esprit, nous pourrons conserver une attitude positive et vivre pleinement.

« Un vieux dicton oriental nous dit : « Si nous concentrons notre volonté sur un rocher, notre volonté le traversera. Si notre volonté est concentrée et en harmonie avec l’Univers, elle pourra se faire obéir du vent, de la pluie et de la foudre. » Mais d’où vient donc la volonté ? Ceux qui comprennent et peuvent répondre à cette question sont ceux qui accomplissent des tâches importantes. Lorsque nous coordonnons notre corps et notre esprit en réduisant infiniment le mouvement des ondes cérébrales jusqu’à ce qu’elles deviennent imperceptibles, nous sommes alors en mesure d’utiliser notre volonté dont la puissance peut transformer l’Univers ». (Koichi Tohei)

“Persévérer durant toute la vie”

« Pour se développer et pour apprendre, chacun doit persévérer aussi longtemps qu’il vit. Nul ne peut obtenir de succès dans n’importe quel type d’entreprise sans effort, sans persister et sans savoir attendre. La nature est remplie d’exemples de persistance comme l’érosion où, au fil du temps, des gouttes d’eau suffisent parfois à transpercer un rocher. Nous ne pouvons sciemment démissionner de la vie. S’arrêter équivaut à régresser. La Voie universelle nous indique le rythme à suivre sans jamais cesser d’aller de l’avant, sans jamais rompre le rythme ». (Koichi Tohei)

Jean-Rock Fortin