Publié le

Les sceptiques de l’Aïkido

shapeimage_2Les profanes qui observent des démonstrations d’Aïkido ont parfois l’impression que la personne et le partenaire collaborent lors d’une projection. Ce n’est pourtant pas le cas dans la pratique de l’Aïkido avec Ki, loin de là. Par analogie, citons l’exemple d’un skieur qui tombe en dévalant une montagne. Personne n’assumera que le skieur et la montagne collaborent pour produire une chute. Nous ne pouvons assumer non plus que l’attaquant collabore avec l’Aïkidoïste lors d’une projection, car dans les deux cas, les mêmes forces naturelles interagissent.

Ainsi, la force de gravitation est utilisée dans les mouvements d’Aïkido de la même façon que la montagne utilise cette force dans l’inclinaison de ses pentes. Les pratiquants de l’Aïkido avec Ki se livrent rarement à des démonstrations publiques, car cette perception erronée ne rend pas justice à la pratique de l’art. Les instructeurs d’Aïkido avec Ki invitent plutôt les gens à expérimenter cet art par eux-mêmes en participant à un entraînement.

C’est donc par l’expérimentation que le sceptique sera confondu. Il constatera alors par lui-même la puissance incommensurable de l’expression du Ki. On observe alors deux types de comportement se sa part : Soit qu’un éveil se produise et qu’il exprime une soif de connaissances; soit l’expérience est réfutée pour qu’il puisse à nouveau se complaire dans ses paradigmes erronés. Le scepticisme est d’ailleurs une introversion extrême se situant à l’opposé de l’éveil et de l’ouverture d’esprit.

La raison pour laquelle les profanes croient à tort que les pratiquants collaborent réside en partie dans le fait que le partenaire est projeté harmonieusement. C’est d’ailleurs la seule façon pour le partenaire d’être projeté sans danger, c’est-à-dire en exprimant lui aussi son potentiel de Ki. Un sceptique qui serait projeté à brûle-pourpoint par un Aïkidoïste avancé se briserait physiquement car, puisqu’il est sceptique, il ne peut donc posséder les notions de Ki nécessaires pour assurer sa survie dans ce contexte.

 Jean-Rock Fortin