Publié le

HITORI WAZA

shapeimage_2-9L’application des principes de coordination constitue une technologie du corps et de l’esprit pouvant s’appliquer en tout lieu, à tout moment et en se livrant à n’importe quelle activité.

Les quatre principes universels sont des outils qui permettent de réaliser et de maintenir la coordination du corps et de l’esprit. Leur application nous permet de produire un flot de Ki naturel et constant. Ces principes peuvent être appliqués à toute situation. C’est pourquoi, ils sont qualifiés d’universels. Les quatre principes universels de coordination du corps et de l’esprit sont :

  1. Focaliser calmement l’attention au centre
    situé dans le bas-ventre.
  1. Relaxer complètement en relâchant
    les tensions du corps.
  1. Laisser reposer avec légèreté toutes
    les parties du corps vers le bas.
  1. Diffuser le Ki universel
    en maintenant une attitude positive.

DÉFINITION DU KI : « Ki » est un terme japonais. Les Chinois l’appellent « Chi » ou « Qi », les Vietnamiens utilisent le mot « Khi », les Indiens, le mot « Prana » en Sanskrit, les hébreux « Ruach », les Grecs « Psyche ou Pneuma » et les occidentaux s’y réfèrent comme étant « l’énergie vitale ou interne », « la volonté radiante » ou encore « l’essence de vie ». Toutes ces expressions désignent le même concept, c’est-à-dire la substance de l’Univers, le souffle vital.

Le Ki est à la base de tout ce qui existe et c’est pourquoi certains le considèrent divin. On le définit physiquement (et paradoxalement) comme un ensemble illimité de particules infiniment petites qui, lorsque condensées, révèlent toutes les formes perceptibles par nos sens et aussi les formes immatérielles comme la pensée et l’intuition. L’être humain bénéficie d’un accès illimité à cette « énergie vitale » dont il a besoin pour vivre longtemps, en santé, de manière positive et utile pour lui-même et pour la Société. Le constat d’être vivant signifie d’utiliser, de produire (créer) et d’échanger de l’énergie. À la source, cette énergie, comme toute autre forme d’énergie, c’est le Ki.

 OBJECTIFS DES EXERCICES : Les exercices de Ki et l’Aïkido ont pour objectif commun d’expérimenter les effets de la diffusion du Ki sur le corps et l’esprit. Certains exercices de Ki peuvent sembler plus ardus que d’autres. Cependant, ils peuvent tous être exécutés facilement par celui qui désire apprendre et qui persévère. Dès le début des pratiques liées au Ki et, au cours de son développement, le pratiquant laisse tomber de nombreuses barrières qui sont le fruit de pièges propre à son mental et non la réalité.

BIOFEEDBACK : Dans les activités liées à l’étude du Ki, le développement des pratiquants est constamment vérifié en utilisant une méthode de biofeedback mise au point par Senseï Koichi Tohei. Il s’agit de légers tests physiques visant à vérifier la coor-dination du pratiquant. En effet, la stabilité physique du corps est le reflet de l’état spirituel d’une personne et s’obtient uniquement par l’union du corps et de l’esprit.

COORDINATION : Cette union, que l’on nomme la coordination, permet la diffusion du Ki universel et son utilisation ou, si vous préférez, permet la production de résultats tangibles. Cette méthode de validation permet également de vérifier l’authenticité de nombreuses disciplines et autres pratiques tant physiques, philosophiques, doctrinales que religieuses.

CE QUE VOUS APPRENEZ AUJOURD’HUI VOUS POURREZ
L’ENSEIGNER À QUELQU’UN DEMAIN
(Sensei KOICHI TOHEI, Fondateur de l’AÏKIDO AVEC KI)

Chaque entraînement débute par des étirements variés (Junan kenko taiso) et par une séquence de mouvements variés (Les exercices de Ki pour la santé) d’une durée de 3.5 minutes, exécutés avec coordination du corps et de l’esprit (Toitsu taiso).

Les pratiquants apprennent à maîtriser une variété d’exercices liés à la pratique de l’Aïkido (Hitori waza). L’apprentissage de l’exécution de ces exercices est validée par les tests variés d’un partenaire. La pratique de ces exercices permet le développement martial du pratiquant lorsqu’il est seul.

« L’Univers absolu ne fait qu’un. C’est le Ki. Nos vies et nos corps sont issus du Ki universel. Nous étudions minutieusement les principes universels et les pratiquons. Nous ne faisons qu’un avec l’Univers. Il est inutile de se décourager ou de craindre. La Voie que nous suivons est celle de l’Univers et aucune difficulté ou épreuve ne peut lui faire obstacle. Ayons le courage de dire : « Si j’ai la conscience claire et si mon esprit est calme, je peux affronter un ennemi de dix millions d’hommes ».

Koichi Tohei