Publié le

Ras-le-bol-de-riz de la religion


LA RELIGION EST L’ANTITHÈSE DE L’ÉVEIL SPIRITUEL

Pieges

« L’antithéisme est revendiqué par ceux qui considèrent le théisme comme dangereux et destructeur. Toutes les religions sont des versions du même mensonge, et l’influence des églises, et les effets de la croyance religieuse, sont véritablement néfastes ».

« Si l’athéisme est une absence de croyance en un dieu, l’antithéisme cherche à blâmer et à extraire les croyants de leur religion, en mettant en avant la stupidité de leurs croyances en un ou plusieurs dieux. »

Toutes les religions, sans exception, d’Orient et d’Occident, ne sont que des contes de fées pour séduire les esprits, des pièges irrationnels, dont le seul but est d’asservir l’humanité. Il s’agit de la plus grande arnaque de tous les temps. Chacun de nous a le devoir de s’éveiller à cette vérité afin que l’harmonie, la justice et la paix règnent en maitres sur la Terre et dans le cœur des humains.

Loup De-la-Paix


Fausses accusations et islamofolies des médias d’information…

Nos dirigeants craignent l’Islam et c’est pourquoi ils tentent, avec le concours des médias d’information qu’ils contrôlent, de museler quiconque en parle. Pour être certain de ne pas paraitre islamophobe, ils sont même devenus islamophiles. Les musulmans ne représentent que 1.5% de la population. Et notre société est en train de basculer afin que le monde tourne autour de cette minorité.

Les médias accusent maintenant sans fondement les citoyens du Québec d’islamophobie, alors que ce sont nos dirigeants qui ont peur de mal paraître. Nos dirigeants sont censés nous représenter et nous aider, ce sont nos élus, mais ils ne défendent pas nos valeurs et nos libertés, notamment celles de la liberté d’expression et de la préservation de nos modes de vie.

Le courage leur fait défaut et ils se dérobent à leur responsabilité et à leur éthique, préférant exercer à temps plein une démagogie outrageuse. Bref, tout est au beau fixe avec la politique au Canada.

On accuse même les québécois de racisme, alors que la question est d’ordre religieuse et non raciale. Il s’agit là d’un autre élément de confusion allègrement exploité pour semer le chaos et la division plutôt que de promouvoir la solidarité entre tous les humains.

Il en est de même lorsqu’on parle de groupes d’extrême droite. Premièrement, l’extrême droite ça n’existe pas nulle part dans le monde. Deuxièmement, n’y a que des parties politiques qui peuvent être qualifiés de la sorte, et non des groupes de citoyens. Finalement les médias associent des gens ou des groupes à l’extrême droite pour faire croire qu’ils sont racistes dans la tête des personnes ignorantes constituant de 65% à 70% de la population.

C’est par l’éducation que ces agrégats de confusion seront dissipés. Et c’est pourquoi nos dirigeants veulent limité notre liberté d’expression, ceci afin de laisser les populations dans l’ignorance et donc sous leur contrôle.

Ceci est dangereux pour la sécurité de notre Société québécoise, car en raison de cette dépendance à toujours vouloir trop bien faire, des individus en sont venus à se dénantir de leur sens critique au point de se radicaliser (ou à se ridiculiser dans le cas de nos politiciens et des journalistes à leur solde).

Tout ceci résume la confusion régnant autour de ces vices de langages utilisés et entretenus par les politicailleries et les médias d’information en quête de cotes d’écoutes et non de vérité.

Voici une vidéo qui nous montre combien les médias de masses sont dysfonctionnels :

On reproche même aux Québécois en général d’être tolérants comme si c’était devenu un crime de l’être. La tolérance c’est de respecter les autres et de vivre en paix avec eux. Mais, aucun Québécois ne doit s’agenouiller pour paraître politiquement correct. Ça n’arrivera pas, et le respect se devra d’être réciproque.

“Aucun traitement de faveur, ni accommodement d’aucune sorte, ne doit donc être accordé à quiconque sous le prétexte de la religion, Islam inclus. Nous sommes tous égaux et possédons les mêmes droits.”

Et puis, les groupuscules islamiques des mosquées de nos villes se définissent telles que des communautés. C’est faux. Comment des communautés pourraient-elles s’installer à l’intérieur de nos propres villes, soit dans des communautés légitimes et déjà existantes?

Il n’y a pas de communauté athéiste, ni féministe, ni même catholique ou autre au Québec. Il n’y a que des québécois au Québec, de souche et d’ailleurs, et c’est comme ça que notre Société se définit.

Le but poursuivi par ces manœuvres d’envahissement consiste à occuper un territoire et à l’islamiser en revendiquant et en y introduisant en toute impunité des éléments de domination comme la Charia (la loi islamique). C’est d’ailleurs le but fondamentaliste planétaire de l’Islam que d’islamiser les mécréants, soit quiconque n’est pas musulman.

Et ce plan commence à la mosquée sous la direction d’imams qui ne dénonceront jamais les meurtres, la torture et les actions terroristes des groupes islamistes à travers le monde.

Les musulmans qui refusent de s’intégrer ont fuit leurs pays d’origine en raison de l’oppression exercée par des intégristes et radicaux islamiques. Peu importe l’endroit où ils iront, ça ne changera rien. Ils se sentiront toujours tyrannisé aussi longtemps que la tyrannie existera dans leur cœur.

C’est pourquoi, une fois arrivée dans leur terre d’accueil, dans le cas présent le Québec, au lieu de s’y intégrer, ils poursuivent dans la même voie doctrinale et revendiquent des droits que les autres citoyens du Québec ne bénéficient pas. On estime que les factions islamistes représentent 25% des migrants.

Alors pourquoi continuent-ils dans cette voie de l’intransigeance? C’est parce qu’ils sont pris au piège et aliénés par leur religion. Selon la Charia (la loi islamique édictée par Dieu lui-même), c’est la peine de mort pour l’apostat, c’est-à-dire pour celui qui renonce à la religion islamique.

Il ne sont pas autorisés non plus à pratiquer leur foi discrètement, car ils ont pour mission de l’imposer aux autres, physiquement ou par les symboles, et comme pour d’autres religions coercitives, ils doivent payer un tribut élevé à la mosquée.

Voici une vidéo qui explique partiellement ce qu’est le mode de vie islamique que l’on souhaite imposer à notre Société:


Le QUÉBEC est un peuple résilient qui a résisté à l’assimilation et qui s’est libéré des entraves et de l’aliénation de la religion…

<imgLa MEUTE-OFFICIELLE défend solidairement, fermement et pacifiquement cette liberté en prônant un QUÉBEC SANS ISLAM INTRUSIF NI RADICAL!

En refusant de s’intégrer et en adoptant un mode de vie médiéval, l’intransigeance des groupuscules islamiques dans notre société québécoise se traduit par un comportement d’envahisseur. C’est ce qui a conduit à l’action citoyenne. Plus de 50,000 québécois avaient déjà rejoint la “Meute-officielle” en février 2017.

La “Meute-Officielle” est une organisation légalement constituée, dont l’action pacifique et philanthropique vise à éviter les erreurs politiques commises ailleurs dans le monde en ce qui a trait à l’immigration, l’intégrisme musulman et à l’Islam radical, ceci afin de préserver la paix, nos valeurs et nos modes de vie sur le territoire Québecois.


Tuerie à la moquée de Québec

THE HUFFINGTON POST
Article de Claude Aubin, Policier à la retraite, chroniqueur et auteur
“L’autoflagellation: c’est fini” – Publication: 18/02/2017

Nous est-il possible d’avoir de la peine pour quelqu’un ou dans ce cas-ci, pour un groupe, sans tomber dans l’autoflagellation, le déni de soi et l’aplaventrisme.

Depuis un siècle, nous accueillons l’immigration d’où qu’elle vienne. Europe, Asie, Afrique, Amérique et Océanie. De toutes religions confondues, bouddhistes, brahmanes, orthodoxes, judaïsâtes, musulmans, témoins de Jehova et j’en passe. Nous avons même la scientologie et les raëliens. Dites-moi que nous ne sommes pas accommodants.

Mais, le dimanche 29 janvier 2017, un jeune exalté peut être aveuglé par une xénophobie dévorante, on ne le sait pas encore, en est venu à tuer six personnes et à en blesser quatre autres. Je sais, c’est révoltant, barbare, cruel et inutile. Il n’y a pas de mots pouvant décrire une telle horreur.

Maintenant que c’est dit. À partir du lundi 30 janvier, tous les membres des différents gouvernements sont venus se flageller publiquement à quelques reprises et ceci en notre nom. Même, un député fédéral de dire: «Pardonnez-nous de ne pas en avoir assez fait». Puis, le maire d’annoncer une première somme de 50 000$ comme assistance aux victimes. Puis, le premier ministre Couillard en remet une couche lors d’une émission télé. Nous aurons des lois anti islamophobes. Pourquoi? Je ne savais pas que je me trouvais en pleine Allemagne Nazi, entouré de xénophobes prêts à en découdre avec une minorité devenue visible.

En moins de quatre jours, quatre dangereux terroristes ont été arrêtés. Un a lancé des œufs, l’autre un pétard, un autre a fait des menaces aux maires qu’on a cachés pendant un temps, un dernier ayant incité à la haine. Sur neuf millions d’habitants, quatre épais ont décidé d’exprimer un trop-plein de frustrations. Alors, le mot est lâché… «De l’islamophobie systémique». Il y a quelques semaines, c’était la culture du viol, les Québécois étaient des violeurs potentiels. Quels tarés nous sommes!

Maintenant, les groupes musulmans font des demandes aux gouvernements:

  • Le 29 janvier journée nationale du souvenir de la lutte contre l’islamophobie.
  • Municipal: Attribution d’effectifs supplémentaires pour les crimes haineux.
  • Provincial: Création d’une direction générale contre le racisme.
  • Fédéral: Voter la motion pour éliminer le racisme systémique et la discrimination religieuse.

Nous en sommes à la mi-février, l’autoflagellation n’a pas cessé, il en faut plus. Montréal deviendra un sanctuaire, le gouvernement du Québec tente avec beaucoup d’ardeur, de sabrer dans Bouchard Taylor. Taylor lui-même se dissocie de ses recommandations.

Est-il possible que collectivement nous trainions encore avec nous ce bagage judéo-chrétien qui nous pousse à prendre sur nos épaules les actes d’un seul homme contre une communauté.

«Les Canadiens» bien moins racistes que nous s’en sont donné à cœur joie. Les Québécois devenus xénophobes, racistes et islamophobes. Eux qui emploient des mots comme frog, niggers, wops, faggets et qui font régulièrement du Québec Bashing comme sport national.

Sans vouloir être méchant, lors des attentats de St-Jean et d’Ottawa, je n’ai pas vu de mouvement de foule, ni d’autoflagellation de la part d’imams musulmans ou de chefs de cette communauté. Pas plus que pour la majorité canadienne dans l’affaire du Métropolis, ou un homme est mort par erreur sous les balles d’un anglophone envahi par la même haine.

C’est à qui serait le plus désolé, qui fera quelque chose de plus, qui dira le meilleur mot. J’ai beaucoup de peine pour tout ce qui arrive, des pères, des frères, des maris sont morts et cela doit nous attrister. Mais là ou j’arrête, c’est cette manière de faire qui nous rend coupables par association. Le pire, ce ne sont pas les victimes qui le font, mais bien nos élus, nos édiles. C’est à qui serait le plus désolé, qui fera quelque chose de plus, qui dira le meilleur mot.

Le ministre Blais disant qu’il va regarder comment aider cette pauvre mère devenue veuve avec ses enfants. Pendant ce temps, d’autres femmes tout aussi miséreuses demandent de l’aide, sans même recevoir un accusé de réception. «Nous construirons un cimetière musulman.» Tiens donc! C’est donc à nos dirigeants à faire ce travail.

J’écoutais il y a un temps déjà, un reportage sur Charlie Hebdo. Le monde entier avait trouvé triste cette tuerie. Pourtant, tous les «islamistes modérés» ont répété qu’ils avaient insulté Allah et le prophète. Je n’ai pas vu d’autoflagellation ni de grande compassion. Ici, il arrive que quelques imams prêchent la violence contre les impies, mais les autorités se gardent une petite gêne. Mieux, à Québec, on reporte une conférence de Mme Benhabib pour ne pas choquer la communauté musulmane de Québec. Plus crêpe que ça…

Je ne sais pas pour vous, mais je commence à sentir une certaine tension. Il me semble que le deux poids deux mesures et l’électoralisme cousu de fils blancs, sautent aux yeux de la population. En voulant en faire trop et recherchant des votes, nos dirigeants se couvrent et nous couvrent de ridicule.

Ne pas porter de signes qui se veulent religieux pour la fonction publique, c’est ça la laïcité. Pour le reste, le vivre ensemble c’est ce que nous préconisons depuis plus de cent ans.

Source: http://quebec.huffingtonpost.ca/claude-aubin/autoflagellation-cest-fini_b_14820000.html?ncid=engmodushpmg00000003


Le but de l’Islam: imposer la Charia (loi islamique) aux non-musulmans, par tous les moyens…

La Charia ou loi de l’Islam c’est un ensemble de normes comportementales que les musulmans se doivent de suivre s’ils ne veulent pas aller en enfer. Les origines de la Charia sont liées à une culture et à une échelle de valeurs extrêmement étrangères à celle d’une société moderne fondée sur la dignité humaine et les droits de la personne.

Les partisans de la Charia la considèrent comme étant parfaite, car prétendument d’origine divine. Une conception très particulière de Dieu est en toile de fond de la loi islamique : un Dieu dominateur; préférant l’homme à la femme; aimant le musulman, détestant le non-musulman que l’on appelle mécréant ou infidèle.

La Charia est à des lieux de l’esprit de la démocratie où l’être humain a toute sa place. Dans une démocratie, l’être humain a le droit de parole, peut débattre des idées et peut promulguer des lois au service de valeurs fondamentales, favorisant ainsi le vivre ensemble et le bien-être de l’être humain. La Charia …

  • permet que l’homme batte sa femme (on explique d’ailleurs comment s’y prendre comment sur Youtube);
  • permet la polygamie (évidemment pour l’homme seulement);
  • promeut la mise à mort des femmes adultères sans autre procès (par lapidation, flagellation ou décapitation);
  • permet la pédophilie et le mariage avec des enfants de sexe féminin en bas âge;
  • promeut la mise à mort des apostats de l’Islam (pour les islamistes, c’est défendu de démissionner de cette religion, même dans notre société libre);
  • promeut la mise à mort des homosexuels (selon un imam de la Floride, ça leur rend service);
  • inclue la notion de suprématie et supériorité du musulman sur le non-musulman;
  • nécessite que les non-musulmans payent une taxe spéciale (la jizya) à l’endroit des dirigeants musulmans;
  • enseigne la validité du Jihad, la guerre sainte, afin de répandre l’Islam (c’est pourquoi il y a des conflits armés partout dans le monde et que plusieurs pays d’Europe sont au bord de la guerre civile).

Soulignons que toutes les écoles de jurisprudence islamique (hanafisme, malékisme, chaféisme et hanbalisme) jusqu’à ce jour, enseignent que les musulmans doivent déclarer la guerre aux non-musulmans jusqu’à leur subjugation complète (ce qui implique de soumettre par les armes les non-musulmans).

C’est le sens donné à la prière dans la mosquée. Prière à laquelle se livre ponctuellement notre premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau dans la tenue islamique appropriée.

Les musulmans sont tenus de faire cinq prières par jour, tous les jours de leur vie depuis l’enfance. À quoi peut-on s’attendre comme résultat de vie en société lorsque la haine envers les non musulmans est un mode de vie perpétuel?

Un vieil adage nous dit pourtant:  “On récolte ce qu’on sème!”. Ainsi, en cultivant l’amour et la tolérance, on récolte le bonheur et la paix. Alors pourquoi s’y refuser?

Plus la charia s’implante dans un pays et plus ce pays devient hostile à l’Occident et aux valeurs qu’il incarne : liberté d’expression, droits de la personne, liberté de religion, liberté de croire ou de ne pas croire, laïcité, autonomie de l’État par rapport au religieux, etc.

La Charia est incompatible avec notre société moderne et avec la démocratie, et elle est un danger pour la liberté.


En Arabie Saoudite, 1000 coups de fouet pour un blogue

À raison de 50 coups de fouet par semaine durant 10 ans, il est certain qu’à court terme une telle torture va tuer le condamné. L’Arabie Saoudite vit encore au Moyen-Âge en 2017. Elle est un grand représentant de la folie intégriste islamique. Fouet, décapitation, flagellation, torture et mise à mort pour ceux qui osent avoir des idées…

Lorsqu’on torture quelqu’un publiquement, la plèbe crie “Allahu akbar” ce qui veut dire q’Allah est le plus grand. Quelle honte pour leur propre éthique d’humain d’oser prétendre une telle chose lorsqu’on fait du mal à autrui!

RÉCIT : CORDÉLIA BONAL 16 JANVIER 2015 – Le blogueur Raef Badaoui devait subir ce vendredi sa deuxième séance de flagellation en place publique pour «insulte à l’islam»… Lire l’article complet à jour en cliquant ici

RAEF


Ce n’est pas la police ou l’armée de l’Occident qui aura raison du fanatisme religieux de toute provenance, des intégristes islamistes et des barbares, mais bien un tout nouveau genre de guerriers pacifiques : les gens comme vous et moi, éveillés, libres et solidaires!


Message à mes amis musulmans…

Voici une réflexion publiée dans la Presse le 05 septembre 2013, par : JACQUES LECLERC, auteur, conférencier et globetrotter.

À la lecture des commentaires émis dans les journaux ou les réseaux sociaux, je crois que vous, mes amis musulmans, semblez avoir de la difficulté à comprendre le peuple québécois qui est non seulement en faveur de la charte de la laïcité, mais qui y tient mordicus.

Selon plusieurs d’entre vous et aussi quelques bien-pensants québécois, vous nous percevez comme un peuple xénophobe, à la limite raciste, alors que c’est totalement faux.

J’aimerais vous amener à réfléchir à quelques points qui pourraient nous rapprocher et vous aider à comprendre notre réaction vis-à-vis votre présence en sol québécois.

Pour avoir visité le Moyen-Orient et presque tous les pays musulmans, je pense que vous serez d’accord avec moi que le Canada (incluant bien entendu le Québec) est, comparativement à votre pays d’origine, une des nations les plus pacifiques au monde. Souvenez-vous que les Casques bleus sont une création canadienne.

Le peuple québécois déteste la chicane et la confrontation. Il aime la paix. Il peut faire des concessions, mais pas n’importe lesquelles.

Le Québec a été sous l’emprise de l’Église catholique pendant 400 ans. J’exagère à peine en disant que l’Église était pour nous l’équivalent des talibans chez vous. Tout comme vos extrémistes islamistes, on nous obligeait à aller prier à l’église sous peine de brûler en enfer. L’alcool était fortement déconseillé, la musique et les films faisaient l’objet de censure.

Si les jeunes femmes avaient des relations sexuelles avant le mariage, elles se faisaient renier par leurs parents et étaient jetées à la rue. On leur arrachait leurs enfants des bras pour les confier à des orphelinats dirigés par… l’Église. Pendant ce temps, des religieux abusaient des petits enfants à l’orphelinat ou à l’école.

Il a fallu 400 ans au peuple québécois pour briser cette domination et rejeter ces dogmes et croyances ridicules. Croyez-vous que nous allons laisser une autre religion entrer dans nos vies et dans l’espace public?

Croyez-vous sincèrement que je suis à l’aise quand l’enseignante de ma petite-fille porte un voile pour lui démontrer de manière sans équivoque sa croyance religieuse: «Tu vois moi, je suis meilleure que toi, je pratique ma religion». Et comment pensez-vous que je vais réagir quand on lui imposera la nourriture halal au CPE ou à l’école? Nous sommes maintenant un peuple libre, libéré de la religion.

Noyé dans une mer de 375 millions de Nord-Américains qui parlent l’anglais, le peuple québécois est fier de dire, encore aujourd’hui, qu’il a conservé sa langue et sa culture. S’il faut se battre encore 400 ans pour avoir un Québec laïc, libéré de toute religion, nous nous battrons. Les Québécois ne se laisseront jamais imposer une culture ou croyance qui va à l’encontre de leurs valeurs.”…”

Pour beaucoup d’entre vous, vous avez quitté un pays en guerre, le Québec vous offre un pays d’accueil, de paix, sans guerre et sans conflit. Un pays où tout est possible. Il suffit de faire comme les autres immigrants et de vous intégrer au Québec…


Je suis Charlie


CRÉATIONNISME AU POUVOIR

La droite religieuse qui gouvernait notre pays sous le règne d’Harper adhère au créationnisme. Pour eux, nous n’avons pas à protéger l’environnement parce que “Dieu” va tout arranger le moment venu. Et que ferions-nous de la culture et de l’art puisque “Dieu” a tout inventé…

Pour contrer ce dangereux vent d’imbécilités, la démocratie aura permis d’élire, à la grande joie de M. Philippe Couillard, un autre islamophile musulman connu sous le nom de Justin Trudeau. Longue vie à la démocratie!

Combien de personnes aux États-Unis croient que Dieu a d’une façon ou d’une autre influencé l’apparition et le développement de l’Homme ? 20 % ? 40 % ? Non non, 78 %… C’est ce qui ressort d’un sondage publié en 2016 par Gallup, indiquant les dernières tendances des croyances sur les théories de l’évolution aux États-Unis.

Parmi ces 78 %, on trouve 46 % de créationnistes purs et durs (c’est à dire qui pensent que Dieu a créé l’Homme et la Terre tels que nous les voyons aujourd’hui il y a moins de 10 000 ans), et 32 % de personnes qui adhèrent à l’idée d’une évolution guidée par Dieu d’une manière ou d’une autre. Seulement 15 % des personnes interrogées disaient adhérer aux théories de l’évolution …


L’imputabilité dans notre société est garantie par la charte des droits… le droit à l’imbécilité…

Et pourquoi n’y a-t-il pas d’imputabilité dans notre société, vous demanderez-vous ? Eh bien parce que c’est tout simplement écrit dans toutes les chartes des droits et libertés des pays civilisés. En effet, toutes ces lois suprêmes des nations, prévoient paradoxalement, sous le couvert de promouvoir la liberté, que tout un chacun a le droit de religion.

Or, la religion est une forme d’antithèse de la liberté, car elle constitue effectivement une doctrine vouée à l’emprisonnement de l’esprit des humains. Ça signifie clairement qu’en vertu de la charte des droits et libertés, tous ont le droit d’être « bêtes à manger du foin ». Puisque la religion est une prérogative antirationnelle inscrite dans la loi suprême des pays, aucune cour de justice ne va condamner une personne d’adopter des comportements conséquents.

Seul l’éveil permettra de rendre les citoyens légitimement responsables. À ce stade, nous n’aurons plus besoin de lois qui, pour encadrer la minorité qui cause tous les maux de notre société au détriment d’une majorité prête, inconsciemment, à s’engager sur le chemin de l’éveil et de l’harmonie.


Cuisinière électrique « cachère » modèle C970?

Nous avons acheté une nouvelle cuisinière encastrable Kenmore en février 2014. À notre grande surprise nous avons constaté que l’appareil était muni d’une fonction pour les pratiquants de la religion juive. Voici un extrait du manuel d’instruction :

« Réglage des commandes du four Mode Sabbat : Le four de cet appareil offre des réglages spéciaux à utiliser durant le sabbat et les fêtes juives. Ce mode désactive tous les signaux sonores et visuels émis habituellement par le tableau de commande du four. Le mode CUIRE est la seule fonction accessible lorsque l’appareil est en mode sabbat … »

Capture d’écran 2014-03-10 à 09.40.02

Le mot « Sabbat », qui désigne la période hebdomadaire de repos du pratiquant juif, revient 30 fois dans le guide d’instructions en français de 36 pages. Les juifs, pratiquants ou non, ne représentent que 1,3% de la population en Amérique du Nord.

S’agit-il d’une forme d’intégrisme commercial ou simplement de facéties des propriétaires juifs de Sears, Roebuck & Co.? Peu importe, le consommateur paie pour la recherche et développement et la production de systèmes inutiles, quelle que soit son allégeance religieuse. La prochaine fois nous lirons les guides des appareils ménagers avant de se décider pour s’assurer de leur neutralité religieuse.


Caodaïsme 

L’aliénation mentale par la religion commence dès l’enfance. Ces enfants n’ont pas assumé par eux-mêmes d’être à cet endroit. Remarquez l’exécution de la mudra du pénitent, ceci pour être certain de capturer l’esprit des novices afin de les asservir pour le restant de leur vie.

Templiers enfants

Photo par : Jean-Rock Fortin, 2006, Temple Cao Dai au Viet Nam. Le Caodaïsme a été fondée en 1921. Parmi les trois saints vénérés qui sont à l’origine de cette religion, figure le célèbre Victor Hugo, partisan de la grande loge blanche “maçonnique” d’Europe.