Dague romantique (stylet) – 500$

 

  • La thématique de cette œuvre est une partie d’échec célèbre, « le mat de Légal », dans laquelle la reine est sacrifiée pour donner la victoire à son armée.
  • La lame en acier damassé inoxydable révélant des motifs en loupes d’une extrême beauté.
  • Les émoutures sont concaves.
  • Le traitement thermique offre une dureté aux environs de 59 Rc.
  • Longueur totale : 22,2 cm (8,75 pouces).
  • Longueur de lame : 12,8 cm (5 pouces).
  • La garde et ses pièces, et le pommeau sont faits d’acier inoxydable 416 et laiton, avec textures et sculptures variées.
  • La poignée en une seule pièce est en ébène du Sri-Lanka.
  • La poignée reposant sur la garde représente la reine noire, soit une des pièces du jeu d’échecs.
  • Il s’agit d’un objet d’art d’une grande finesse.
  • L’étui, en cuir repoussé, a été fabriqué à la main.
  • Le dague est livrée avec certificat d’authenticité au nom de son propriétaire.

Voir le certificat d’authenticité


Origine de la dague romantique (appelé aussi stylet de jarretière)

Originaire de l’Europe du 19ème siècle, et en usage au Bas-Canada, la dague de jarretière est une arme blanche que l’on offrait à sa belle pour qu’elle puisse se protéger du brigandage. On l’appelle également “dague romantique” ou “dague de vertu”. Ces dagues de petite taille étaient souvent utilisées par les femmes aux mœurs légères pour se défendre. Ces armes étaient généralement accrochées dans la jarretière des dames.


Le collectionneur peut contacter Jean-Rock directement : [email protected]  – (418-650-5494)

Les commentaires sont clos.