LA PRATIQUE DU KI-AÏKIDO

Plusieurs activités sont inhérentes à la pratique de l’Aïkido avec Ki


L’Aïkido avec Ki (Kumi waza) : La maitrise de techniques à mains nues de contrôle de personnes sur des attaques armées ou non par un ou plusieurs partenaires (randori), des techniques de maniement du Jo (bâton de marche) et des techniques de maniement du bokken (sabre).

L’apprentissage de l’Aïkido comporte également des katas avec partenaire, c’est-à-dire des séquences ordonnées de techniques démonstratives de la coordination du corps – esprit par la précision et la fluidité des mouvements.

Les exercices de Ki pour la santé : Chaque entrainement débute par des étirements (Junan kenko taiso) et par une séquence de mouvements variés d’une durée de 3.5 minutes, exécutés avec coordination corps – esprit (Toitsu taiso).

Les exercices d’Aïkido (Hitori waza) : Les pratiquants apprennent à maitriser une variété d’exercices liés à la pratique de l’Aïkido. L’apprentissage de l’exécution de ces exercices est validé par les tests d’un partenaire. La pratique de ces exercices permet le développement martial du pratiquant lorsqu’il se retrouve seul.

Les exercices de développement (Jissenkaï) : La coordination corps – esprit est expérimentée au travers de nombreux exercices et dans diverses positions et contextes. Ces expérimentations permettent de comprendre et d’appliquer la coordination aux activités courantes de la vie quotidienne. Ceci permet d’arriver à vivre positivement, en harmonie avec les autres, tout en exprimant son plein potentiel.

Les pressions avec Ki (Kiatsu) : Une médecine douce et sans danger permet de soulager diverses affections physiques pour soi-même ou pour une autre personne. Les pressions de Ki rééquilibrent l’énergie vitale dissipée dans certaines parties du corps pour le bien-être de la personne subissant les pressions.

La méditation et la respiration avec Ki : Des techniques de méditation avec Ki (Ni-bun-no-ichi, Ki-no-kadukaï-ho, Ki baraï, etc.) et de respiration avec Ki (Ki-no-kokyu-ho) permettent de calmer l’esprit en renouvelant l’énergie vitale du pratiquant. Ces techniques ont des effets thérapeutiques pour le pratiquant qui les maitrise.



La pratique inhérente aux activités liées au “KI” embrasse tous les arts. En ce sens, de nombreuses technologies du corps et de l’esprit sont expérimentées par  les pratiquants.


CARACTÉRISTIQUES DE L’AÏKIDO PRATIQUÉ AVEC KI : À l’origine de sa découverte au début du vingtième siècle par Maître Morehi Ueshiba, l’Aïkido est un art martial japonais qui redirige l’énergie de l’attaquant, l’esprit et finalement le corps, afin de contrôler ce dernier.

Ainsi, en pratiquant cet art martial et en respectant les principes universels, la force, la corpulence d’une personne et autres attributs physiques comme le sexe ou l’âge n’entrent nullement en ligne de compte pour effectuer avec succès les techniques variées de l’Aïkido.

Plus qu’un art martial, l’Aïkido est un art de vivre qui cultive la non dissension. C’est cette Voie de la paix et son caractère essentiellement défensif, où vaincre sans combattre est glorieux, qui confère en partie à l’Aïkido son caractère spirituel indéniable.

Senseï Koichi Tohei, maître des arts martiaux, fondateur de l’Aïkido avec coordination corps – esprit, explique que le développement et l’efficacité martiale du pratiquant passe par sa compréhension du Ki et des principes universels de coordination du corps et de l’esprit. L’Aïkido est donc une méthode très dynamique de développement de la coordination corps – esprit.

L’Aïkido est une synthèse pacifique des arts martiaux. La pratique de l’Aïkido avec Ki n’est pas limitée à l’apprentissage de techniques d’autodéfense, bien au contraire. Les exercices qui en découlent sont d’excellents moyens de développement du Ki même pour les personnes désintéressées des arts martiaux.

L’idée sous-jacente de la pratique de l’Aïkido avec Ki est d’abord de développer la capacité d’une personne à diffuser le Ki universel et ensuite de pratiquer des arts martiaux, et non l’inverse. La diffusion du Ki et l’intuition sont l’essence même des arts martiaux et il est donc normal de l’enseigner en premier lieu.


LES PRINCIPES UNIVERSELS : La pratique de l’Aïkido avec Ki fait appel à cinq principes qui, tout comme les quatre principes de coordination du corps et de l’esprit, ont été découverts par Senseï Koichi Tohei, Ces principes s’appliquent à toute situation où une personne doit transiger avec d’autres.

Il est vrai que notre monde relatif est souvent conflictuel. Lorsque appliqué à la vie courante, l’Aïkido trace le chemin du retour à l’équilibre et à l’harmonie. Dans l’application de ces principes, une personne avisée y puisera une grande richesse en apprenant à annihiler sur elle-même le stress négatif, à améliorer ses relations interpersonnelles et à résoudre des conflits pacifiquement, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle.

L’Aïkido avec Ki est une technologie d’unification du corps et de l’esprit accessible à tous. Ce système utilise des principes simples à comprendre et facilement applicables à nos activités courantes aussi bien physiques que mentales. Les expérimentations conduisent à l’élargissement de la conscience en permettant d’évaluer physiquement l’impact de la pensée sur le corps humain.

L’Aïkido avec Ki est une Voie de développement qui conduit vers le chemin de l’éveil et de la connaissance de soi. En réalisant l’union du corps et de l’esprit, une personne s’harmonise avec l’Univers. Elle permet ainsi une fluidité de l’énergie vitale : le Ki. En apprenant à coordonner consciemment le corps et l’esprit, une personne peut alors révéler sa véritable force intérieure en actualisant son plein potentiel et sa créativité.



REISEISHIN : «L’esprit de l’être humain ne fait qu’un avec l’esprit de l’Univers. Ce dernier s’appelle Reiseishin. La lune est clairement reflétée lorsque la surface de l’eau est calme. Dans le même ordre d’idée, lorsque notre corps et notre esprit sont coordonnés et calmes, Reiseishin se manifeste complètement. C’est alors que nous sommes remplis de l’esprit universel qui n’est qu’amour et protection pour toute chose.»

Citation de : Sensei Koichi Tohei


From Aikido: The Arts of Self-Defense by Koichi Tohei. Rikugei Publishing House, 1961

Sensei Koichi Tohei (1920 – 2011)
et O’Sensei Morihi Ueshiba (1883 – 1969)


Partager les connaissances …

“La vie offre de nombreuses opportunités. Pour en profiter pleinement une personne doit s’engager dans un processus d’éveil visant à libérer son esprit et à laisser l’expression de soi se réaliser. Cela signifie de penser par soi-même, de saisir la réalité des choses et d’assumer pleinement ses responsabilités. C’est également le processus de partage de toutes les connaissances.”

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *