Les cinq Modules de formation en AMC

La structure et les contenus de formation en art martial cognitif (AMC)


Le programme de formation en Art martial cognitif (AMC) comporte plusieurs modules hiérarchisés révélant une intégration des éléments de formation, mais permettant aussi d’en varier le contenu afin de l’adapter aux besoins spécifiques des participants le cas échéant.

Chaque module comporte deux périodes de formation d’une durée minimale de deux heures chacune. En outre, chaque activité de formation requiert un projecteur afin de présenter dynamiquement le contenu des ateliers. Pour les modules 2, 3, 4 et 5, des tapis de sol, de type Yoga, gym ou tatami sont requis. Ces ateliers comportent de nombreuses expérimentations physiques simples à réaliser avec un partenaire et par soi-même.

1er Module : Introduction à l’Art martial cognitif (AMC)


Dans le contexte de cette activité de familiarisation, par le biais d’exercices variés, on présente une formidable technique de modification de l’état de conscience que l’on appelle : «?coordination corps – esprit (CCE)?». Les quatre principes de la CCE et la méthode de biofeedback permettant sa validation sont au cœur de la formation.

Ce module d’introduction est requis pour accéder aux autres modules subséquents.

Des éléments en relation avec cet état modifié de la conscience y sont également abordés, notamment : l’énergie vitale et universelle (le Ki); la physique quantique et la conséquence des règles d’entropie chez l’humaiN; la séquence : perception — attitudes – comportements; le cerveau triunique, le cerveau viscéral et la centration; etc.

Au terme de cette activité de formation, les participants seront familiers avec la technologie de coordination corps – esprit et de l’importance de son actualisation dans la vie de tous les jours. Ils seront à même de valider physiquement cet état conscience afin d’évaluer la validité de leurs pensées, attitudes, pratiques physiques, postures et comportements. Ce processus d’évaluation s’applique à tous les domaines d’activité humaine.

2e Module : Processus relationnels de l’Art martial cognitif (AMC)

Dans cette activité d’apprentissage, on présente les cinq principes de Ki-Aïkido appliqués dans le contexte d’interactions avec les autres. Que ce soit dans des situations conflictuelles ou de négociation, l’application de ces principes permet le maintien ou le rétablissement de l’harmonie.

Parmi les sujets abordés, notons : caractéristiques humaines liées au désir; les neurones miroirs et la notion d’empathie par défaut; la carte spirituelle du guerrier et les processus d’ascension; la fréquence vibratoire et sa mesure; la configuration du double obèle et des axes de communication énergétique; la non-résistance sur les plans physique, mental et énergétique; les amplificateurs de mesure de l’état mental; l’omni-conscience; la technique du témoin et du dédoublement; etc.

Au terme de cette activité de formation, les participants seront en mesure d’utiliser les outils présentés, qui permettent de maintenir la coordination corps – esprit et l’harmonie dans leurs rapports et interactions avec les autres, que ce soit dans leur vie personnelle ou au travail.

3e Module : Méditation et respiration avec coordination corps – esprit (CCE)


Cet atelier de formation porte sur les techniques méditatives et respiratoires qui permettent de générer et de maintenir une profonde coordination corps – esprit (CCE).

Ce faisant, l’énergie vitale d’un pratiquant sera renouvelée, ce qui engendrera un apaisement de l’esprit et un mieux-être physique et mental. Des effets thérapeutiques découlent directement de ces pratiques.

Cette activité comporte de nombreux éléments à l’étude, notamment : la maitrise de la posture, l’utilisation des Mudras; les tests des Mantras; trois techniques méditatives performantes et trois techniques respiratoires de récupération énergétique; la mesure de l’impact de la pensée sur le corps physique; les relations entre l’oscillation des ondes cérébrales et la fréquence vibratoire; etc.

Après cette activité de formation, les participants seront en mesure de poursuivre leur développement personnel de manière autonome, et aussi de l’enseigner à d’autres.

4e Module : Thérapeutique personnelle et santé

Ce module vise la promotion globale de la santé. Il inclut notamment l’apprentissage de techniques d’acupression. Cette approche énergétique met de l’avant un processus visant tout aussi bien la santé du pratiquant que celle de la personne recevant les soins de Ki.

En plus d’apprendre plusieurs procédures de traitement lors de cette activité de formation, les pratiquants sont instruits sur divers aspects liés à la santé et au bien-être, aussi bien à titre de thérapeute qu’individu soucieux de sa santé.

On y retrouvera : quelques exercices de Ki pour la santé; une initiation à la radiesthésie; des méthodes de rétroaction validant les causes d’affection physique; les règles de soins à observer pour éviter la dissipation de l’énergie vitale et les pièges liés à l’effet du mimétisme; les méthodes de duplication traumatique; etc.

Au terme de cette activité de formation, les participants seront familiers avec une technologie de promotion de la santé applicable sur les autres et sur soi-même. Pour suivre ce module, le participant doit avoir complété les modules 1, 2 et 3.

5e Module : Expression énergétique de l’Art martial cognitif (AMC)


Pour suivre cette formation, les participants doivent avoir réussi les quatre modules précédents. En effet, plusieurs techniques étudiées précédemment seront mises à contribution (ex. Mudras, Mantras, posture, etc.).

Les participants doivent maitriser ces éléments de connaissance afin d’exprimer un fort potentiel de Ki par le biais de divers exercices, tel que celui de balayage de la négativité, ou Ki Baraï, une technique de Budo permettant d’induire une profonde concentration et une perception élargie de l’environnement physique et énergétique.

Dans ce module, les participants apprendront à unir leur souffle avec l’énergie vitale pour créer des déploiements d’énergie visant à produire des effets considérables dans le monde physique (ex. : assainir des lieux, soigner, apaiser l’esprit instantanément, etc.).

À l’issue de cette activité de formation, les participants seront familiers avec plusieurs technologies d’éveil et des pratiques de mieux-être qu’ils pourront approfondir selon leurs intérêts et leurs buts personnels. Ils seront alors capables d’évaluer physiquement les fondements et l’authenticité de nombreuses pratiques sans l’influence du conditionnement mental lié aux paradigmes.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *