Comment faire ressortir notre être intérieur (par Luc Bodin)

Il est beaucoup plus difficile que nous le croyons de ressortir notre être intérieur c’est-à-dire ce que nous sommes véritablement à travers la myriade de parasitages que nous subissons quotidiennement depuis notre naissance.

Les premiers sont liés à nos croyances et à nos valeurs. Certaines peuvent avoir été amenées de vies antérieures (karma), mais la plupart proviennent de notre éducation (familiale, scolaire, universitaire, sociétale, religieuse…) et de nos vécus. Celles-ci sont généralement enracinées profondément dans notre esprit qui les prend comme étant des vérités absolues. Mais certaines sont erronées, déformées, limitantes voire carrément fausses. Or, ce sont nos croyances et nos valeurs qui déterminent la plupart de nos jugements et de nos comportements.

Notre mental et notre ego peuvent aussi gravement nous parasiter, en nous faisant croire par exemple que nos décisions sont motivées dans un but altruiste, alors qu’en fait, nous ne recherchons que la gloire et la reconnaissance.

Le problème s’aggrave avec les informations véhiculées par les médias et les réseaux sociaux. Là encore, certaines sont justes alors que d’autres sont tronquées, détournées, voire fallacieuses… tout en sachant que certains auteurs peuvent être de bonne foi alors que d’autres cherchent volontairement à nous fourvoyer. Quoi qu’il en soit, ces données altèrent notre vision de la réalité et de nous-même… en nous montrant par exemple, faibles, incompétents et incapables de comprendre et de décider.

Plus grave encore, des parasitages de notre psychisme, peuvent être effectués par le biais de substances chimiques (hormono-likes, ocytocine, fluor, etc.) issues de notre environnement, de champs électromagnétiques qui peuvent interférer sur nos fréquences cérébrales (par exemple via la téléphonie mobile, les wifi, la 5G ?) voire des implants qui sont des émetteurs-récepteurs de taille nanoparticulaire pouvant nous avoir été inoculés afin d’interférer sur notre esprit.

Sur le plan vibratoire, les parasitages sont nombreux et souvent réalisés par des entités nuisibles qui viennent insuffler des suggestions perturbatrices dans notre esprit. Il en est de même des séances médiumniques où les personnes pensent être entrées en contact avec des êtres supérieurs ou des extraterrestres bienveillants alors que ce sont des entités malveillantes qui ont revêtues des habits de lumière. Les égrégores sont également un fléau où les individus peuvent perdre leur libre-arbitre pour suivre la pensée dominante du groupe. Aujourd’hui de nombreux égrégores négatifs se constituent partout notamment lors de certaines réunions (matchs sportifs, assemblées politiques, concerts, diffusion de films violents, guerre…).

De nombreuses nuisances occultes peuvent aussi être mises en œuvre comme des sorts, des charmes, des envoûtements, des incorporations… qui perturbent gravement le psychisme des individus visés sans parler des autres conséquences néfastes sur la santé, la famille, le travail…

Le problème est que dans la plupart des cas, ces parasitages nous font croire que les idées envoyées sont justes, voire qu’elles viennent de nous ! Elles sont ainsi difficiles à distinguer de celles provenant de notre être intérieur.

Pour sortir de ce cycle infernal il faut commencer par considérer que nous pouvons être parasités à notre insu. Il convient donc de demeurer vigilants concernant nos pensées (jugements), nos raisonnements, nos décisions et nos actions. Viennent-ils de nous ou avons-nous été manipulés ? Il s’agit là d’une question qui semble importante à se poser régulièrement. Les proches peuvent être de bons indicateurs. Ils peuvent nous avertir de changements dans notre attitude alors que nous n’en avions pas conscience. Il convient de tenir compte de leurs avis même (surtout) si nous considérons qu’ils ont tort.

Les croyances erronées et les vécus douloureux peuvent être éliminées avec le Ho’oponopono Nouveau, mais aussi l’EFT, l’EMDR, les soins énergétiques, la psychothérapie, la PNL, etc. Les implants et les nuisances occultes peuvent être neutralisés par certaines techniques énergétiques. Des soins intemporels sont à votre disposition si vous désirez les éliminer (https://youtu.be/pS72aLCy8xs et https://youtu.be/IXqbL-la_og). La méditation est une technique remarquable pour entrer en contact avec son être intérieur. Celui-ci nous aidera à distinguer la vérité et les éléments essentiels de notre existence.

Se recentrer sur nous est indispensable en créant l’unité de notre être et en élevant notre vibration. Nous retrouvons ainsi notre force intérieure et nos capacités psychiques, mais aussi nous demeurons en contact avec notre être véritable via notre intuition et notre cœur qui nous aideront à distinguer le vrai du faux. Nous pourrons demeurer en contact avec le monde extérieur et y participer, tout en restant ce que nous sommes : des êtres spirituels. Les événements auront moins d’impact sur nous. Mais nous ne serons pas pour autant indifférents à ce qui se déroulent autour de nous. Mais l’intégrité, la compréhension et la compassion domineront alors notre esprit.

Luc Bodin
https://luc-bodin.fr/

« Un individu debout et conscient 
est plus dangereux pour le pouvoir que
dix milles individus endormis et soumis » 

Mahatma Gandhi

Abonnez-vous à l'infolettre du DOJO

Pour plus d'information, contactez-moi !

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.
Québec, QC, Canada
Courriel : jrfortin@me.com
Téléphone : (418) 650-5494

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

A propos Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

Globetrotteur par affaires et pour le plaisir, et Orientaliste, je suis instructeur d'arts martiaux (maitre-enseignant de Ki-Aïkido [Shihan] & Art Martial Cognitif [AMC]), Fondateur du Dojo du Nouveau Monde (2010), "Séancier" de Kiatsu, Radiesthésiste, Coutelier d'art (spécialisé dans la fabrication de Katanas modernes), Conférencier et Auteur du livre "Ki - Le Chemin de l'Éveil" (2018). Je suis également Coach de vie et Consultant stratégique en développement des organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *