Les Mudras


Le mudra est une technique physique permettant l’assainissement du subconscient. C’est un geste des deux mains qui a le pouvoir de réaliser ce qu’il symbolise, lorsqu’il est authentique.

Joindre les mains ouvertes ensemble pour prier est sans aucun doute le mudra le plus connu en Occident. Ce mudra est de surcroît extrêmement puissant (surtout en position seiza lorsque les gros orteils se touchent).

Par contre, joindre les mains en entrelaçant les doigts est un mudra qui brise la coordination. Nous ne pouvons expliquer scientifiquement les phénomènes liés au mudra. Il semble que ces gestes physiques affectent subtilement la posture. Lorsqu’il est authentique, un mudra produit un accroissement de la profondeur de la coordination du corps et de l’esprit.

Une technique populaire de méditation exécutée dans la position zazen fait appel à un mudra qui consiste à joindre l’index avec le pouce de chacune des mains, puis à les laisser reposer sur les cuisses. Si nous testons la stabilité physique d’une personne exécutant ce mudra, nous constaterons alors que l’union du corps et de l’esprit est impossible à réaliser.

Malheureusement, de telles pratiques erronées peuvent conduire à des conséquences catastrophiques sur la santé physique et mentale d’un individu. En effet, les individus croyant s’améliorer en se livrant à ces pratiques, interrompent le flot de Ki ou d’énergie vitale au lieu de le renouveler. Dans une autre perspective, ils limitent leur conscience au lieu de l’élargir.

Des techniques martiales visant à contrôler physiquement une autre personne impliquent de « couper ou rediriger » le flot de Ki de l’adversaire, du moins métaphoriquement, pour y parvenir. Ces processus fonctionnent admirablement bien.

C’est dire que des pratiques spirituelles, crédibilisées par une mise en marché adéquate, peuvent contrôler des individus sur le plan spirituel. Lorsque de telles pratiques sont corrompues par des personnes cupides, elles s’avèrent très lucratives.

De nombreuses sectes, religions officielles et organisations fondamentalistes ont compris cette mécanique en exploitant allègrement l’illusion pour piéger un grand nombre d’individus dans notre Société. Les références spirituelles ainsi véhiculées sont parfois réelles, mais la plupart du temps elles sont incomplètes et adaptées afin d’emprisonner l’esprit d’une personne au lieu d’initier sa libération. Il s’agit là de l’un des nombreux processus de manipulation et de contrôle des masses.

Il existe également des techniques de méditation suggérant de répéter sans cesse un mantra, c’est-à-dire un mot, une phrase ou un son, avec ou sans signification, cherchant à provoquer un état vibratoire qui produira l’union de l’être avec l’énergie cosmique.

Par ce rituel, on cherche à atteindre une forme de vacuité, c’est-à-dire l’état par lequel le mental ne sème aucune distorsion entre le moi et l’être véritable. Le dilemme associé à cette pratique est qu’un mantra peut insuffler de l’information stérile et nuisible au subconscient.

Il existe une infinité de mantras et la seule façon d’en vérifier l’authenticité ou l’efficacité est de se livrer à des tests de coordination du corps et de l’esprit sur une personne qui les exécute.


Mudra Rin


 

Abonnez-vous à l'infolettre du DOJO

Pour plus d'information, contactez-moi !

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.
Québec, QC, Canada
Courriel : [email protected]
Téléphone : (418) 650-5494

0
Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

A propos Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

Globetrotteur par affaires et pour le plaisir, et Orientaliste, je suis instructeur d'arts martiaux (maitre-enseignant de Ki-Aïkido [Shihan] & Art Martial Cognitif [AMC]), Fondateur du Dojo de lumière Ki-Aïkido-Kaï Québec (2010), "Séancier" de Kiatsu, Radiesthésiste, Coutelier d'art à mes heures (spécialisé dans la fabrication de Katanas modernes), Conférencier et Auteur du livre "Ki - Le Chemin de l'Éveil" (2018). Je suis également Coach de vie et Consultant en développement des organisations.

Les commentaires sont clos.