Le réseau électrique Hartmann et le réseau magnétique Curry

Produit par le champ électrique terrestre, le réseau Hartmann est un quadrillage d’énergie recouvrant la surface du globe. Ces lignes d’énergie d’une largeur minimale de 21 cm se croisent à tous les 2.5 mètres dans l’axe est-ouest et à tous les 2 mètres dans l’axe nord-sud, comme illustré ci-dessous. Les croisements de ces lignes d’énergie s’appellent « nœuds de Hartmann ».

Ces quadrillages électriques sont produits par le noyau terrestre qui est constitué principalement de fer solide. Bien que le noyau enregistre des températures supérieures au point de fusion du fer, ce dernier est maintenu solide en raison de l’énorme pression qu’il subit.

Autrefois ces nœuds de Hartmann pouvaient être positifs pour les humains, les animaux et les plantes, mais en raison de la pollution électromagnétique maintenant partout présente sur notre planète les nœuds sont souvent nocifs. Surtout, s’ils se superposent au réseau énergétique Curry qui lui est d’origine magnétique.

Ce réseau Curry comporte des lignes d’énergie d’une largeur minimale de 40 cm qui se croisent à tous les 3 à 8 mètres dans une orientation à 45° par rapport aux directions Nord-Sud et Est-Ouest (le réseau est orienté dans l’axe NO-SE). Ces quadrillages magnétiques sont créés par les mouvements du magma entourant le noyau terrestre, générant ainsi ce qui est appelé  « l’effet dynamo ».


Comment repérer les nœuds de Hartmann et Curry ?

Divers outils de radiesthésie permettent de procéder au repérage des nœuds de Hartmann et Curry (tiges de sourcier en « L », antenne de Lecher, antenne lobe, pendule, etc.). Pour ma part, j’utilise une triskèle de recherche (voir l’illustration) et un pendule.

On tient le pendule au-dessus du point vert de la triskèle dont la plus grande branche est orientée vers le nord magnétique. Le pendule va se mettre à osciller dans une direction. L’opérateur suit tranquillement la guidance du pendule. Lorsqu’il sera au-dessus d’un nœud (un croisement), le pendule oscillera dans le sens des aiguilles d’une montre (dextrogyre).

Dormir sur des nœuds d’énergie peut s’avérer très néfaste pour la santé. De fait, la région du corps qui est soumise à un nœud durant des années (à raison de 8 heures par jour) finira par s’en trouver affectée. Des thérapeutes énergétiques qui sont au fait de ces phénomènes demandent au sujet de leur indiquer la position exacte qu’il occupe dans son lit durant son sommeil. Il arrive souvent que la région du corps du sujet qui est affectée par un problème de santé soit celle où se trouve un nœud Hartmann ou Curry.

En effet, les emplacements de ces nœuds sont souvent pathogènes. C’est pourquoi il est souhaitable de les repérer, de mesurer leur fréquence vibratoire et s’il y a lieu de corriger la situation pour obtenir un niveau vibratoire d’au minimum 20,000 Unités Bovis (UB).


Comment contrer les effets négatifs des nœuds énergétiques ?

L’emploi d’une bouteille d’eau du robinet utilisée comme témoin est une bonne méthode d’évaluation. En effet l’eau est affectée par l’énergie et les dispositifs de dynamisation. La mesure de la fréquence vibratoire de la bouteille d’eau permet de déterminer les variations énergétiques subtiles. L’eau du robinet enregistre généralement une fréquence vibratoire d’environ 3500 Unités Bovis (UB).

Lorsque les nœuds Hartmann ou Curry ont été repérés en utilisant des outils de radiesthésie, on place la bouteille d’eau dessus puis on reprend la mesure de la fréquence. Si on obtient une mesure en deçà de 20,000 UB, on doit intervenir. Ainsi, on pourrait placer une onde de forme comme une triskèle ou un œuf avec une triskèle dessinée dessus.

On doit prendre soin d’orienter la plus longue branche de la triskèle (celle qui comporte une encoche qui est appelée « point d’orgue ») vers le nord magnétique. Même chose pour la partie protubérante de l’onde de forme « œuf ».

Puis on reprend la mesure de l’eau pour constater une fréquence très élevée qui peut maintenant avoisiner des centaines de milliers d’Unité Bovis. Après, il s’agit de fixer l’objet d’une quelconque façon, par exemple sous le lit pour rendre l’effet permanent.

 


Les réseaux énergétiques, les plantes et le jardinage.

Lorsque vient le temps d’installer des plantes dans le jardin, il est à-propos de le faire dans un secteur aussi sain que la chambre à coucher qui a été corrigé plus haut, à l’abri des failles, des nœuds, des courants d’eau souterrains, des cheminées cosmotelluriques, etc. De fait, pour accroître notre succès de jardinage on doit planter dans une zone neutre. Un pendule peut facilement indiquer le bon endroit sans avoir nécessairement à repérer tous ces éléments géobiologiques.

Aussi, une plante en pot à transplanter comporte un nord vibratoire qui pour bien s’harmoniser avec sa terre d’accueil doit être orienté vers le nord magnétique. Pour repérer le nord vibratoire, on place un pendule à côté du port de la plante ou de ses branches et on le déplace tout autour. Le pendule va tourner dans le sens des aiguilles d’une montre (dextrogyre) jusqu’à ce qu’il se mette à osciller d’avant en arrière indiquant ainsi le nord vibratoire de la plante. Lorsqu’on fait cette expérience de repérage avec une plante qui a poussé naturellement, le nord vibratoire est toujours aligné avec le nord magnétique.

Parfois une plante en pot a des difficultés à pousser parce qu’elle a été posée sur un nœud de Hartmann dans la maison. Alors tout ce qu’il y a à faire, c’est de déplacer la plante d’une vingtaine de centimètres à 45 degrés par rapport à l’axe nord-sud.

Finalement, pour augmenter la fréquence vibratoire d’un jardin afin de produire mieux et plus, on peut installer une antenne œuf qui fera le pont entre l’énergie cosmique et l’énergie tellurique. Une antenne de ce type utilise un fil de cuivre plié en forme d’œuf dont la longueur respecte une proportion du nombre d’or (1,618). L’antenne n’est pas en circuit fermé, c’est-à-dire qu’il demeure un espace entre les deux bouts qui se rejoignent pour produire la forme de l’œuf.

L’antenne est placée vers le sud à 30° d’inclinaison. Elle est reliée à un fil de cuivre jusqu’à la terre et connectée à un pain de poussières d’huitres ou de coquillages broyés dans lequel on aura inséré un boudin de fil de cuivre. Le pain d’huitres est enterré à 10 centimètres sous le sol et orienté vers le nord magnétique.

On doit déterminer la polarité de toutes les composantes de cet assemblage avant de les relier et placer les côtés négatifs en direction du sol. L’énergie cosmique est de polarité positive, et l’énergie tellurique et le nord magnétique sont de polarité négative. Une mesure de la fréquence vibratoire du lieu avant et après va montrer de très grands écarts, indiquant la réussite de l’opération pour produire davantage de bons légumes.

 


Rivières souterraines et cheminées cosmotelluriques.

Il n’y a pas que les nœuds des réseaux Hartmann et Curry qui peuvent causer des problèmes aux occupants d’une maison. Dans le sol sous une maison, on peut retrouver des rivières souterraines qui par la friction de l’eau sur les pierres produisent une charge électrique nocive pour les humains. Si c’est le cas, la fréquence vibratoire sera très basse à ces endroits. Dans une chambre à coucher, c’est très mauvais.

Un milieu positif devrait vibrer à plus de 20,000 UB. Lorsque la fréquence générale d’une maison est très basse, les occupants seront vraisemblablement en proie avec des maladies, de l’anxiété ou un mal de vivre. On pourra d’ailleurs observer une ambiance négative, des instances de divorce, de la chicane, des entités malveillantes, etc. (les techniques pour corriger ces situations seront décrites dans un futur article).

On peut même observer la récurrence de nids de guêpes au pourtour de la maison. À ce propos, les guêpes raffolent des cheminées cosmotelluriques qui sont semblables à des points d’acuponctures pour notre planète. Ce sont des points d’échange de l’énergie cosmique avec l’énergie de la Terre (tellurique). Les chats et les guêpes adorent ça, mais elles sont nocives pour les humains. Quant aux plantes, vous observerez qu’elles tentent de s’en aller lorsqu’elles se retrouvent à pousser dans l’espace d’une cheminée cosmotellurique (voir la photo).

Tout comme les réseaux Hartmann et Curry, on peut facilement repérer les courants d’eau, les failles dans le sol et les cheminées cosmotelluriques avec une triskèle de recherche et un pendule. Bien sûr, d’autres outils de radiesthésie fonctionnent également très bien. Lorsque repérée, on se concentre pour atteindre un état méditatif et on demande à la cheminée de se déplacer à l’endroit le plus près où il n’y a pas de bâtiment ou de structure pour permettre la construction de futurs nids de guêpes. On reprend alors les mesures de fréquence vibratoire et la procédure de détection des cheminées pour constater qu’elle s’est effectivement déplacée.

 


Promulguer l’élévation à distance de la fréquence vibratoire d’une personne en utilisant le réseau Hartmann.

L’une des utilités de localiser les lignes et les nœuds d’énergie est qu’on peut utiliser le réseau Hartmann pour aider une autre personne à élever ses vibrations et ainsi à l’aider à résoudre un problème de santé en stimulant sa vitalité. Voici comment :

L’émetteur se place sur un nœud Hartmann en direction du nord magnétique et y place une triskèle pour faire augmenter la fréquence de l’endroit où se trouve le nœud. Le récepteur situé à distance de l’émetteur s’installe sur une ligne du réseau Hartmann en direction nord. Avec un plan sommaire de l’endroit se trouve le récepteur, pendule et triskèle de recherche, le radiesthésiste trouvera facilement l’emplacement des lignes d’énergie du réseau Hartmann où le récepteur pourra s’installer.

Préalablement, on aura convenu de l’heure précise pour établir le contact. À l’aide d’un pendule et d’un cadran de couleur, l’émetteur aura aussi déterminé la couleur de correspondance du receveur. Métaphoriquement dans ce cas-ci, le réseau Hartmann est comparable à une ligne téléphonique, et la couleur convenue comme le numéro de téléphone à composer pour joindre le receveur.

Peu avant l’heure convenue du contact, chacun des deux participants à l’expérience coordonne profondément le corps et l’esprit et entre en méditation profonde. À l’heure du contact, les deux pensent à la couleur convenue qui leur permettra d’entrer en résonance l’un avec l’autre. L’émetteur projette alors sa conscience sur les lieux du récepteur et commande l’augmentation de la fréquence vibratoire générale du receveur. Il peut procéder mentalement à l’émission d’une lumière blanche-dorée directement sur le receveur.

Puis, il procède localement en émettant la fréquence qui correspondra à celle d’un élément à remettre en santé. Par exemple, si le receveur a mal au genou gauche, l’émetteur s’appliquera à ressentir et à enregistrer la fréquence du genou droit, celui qui va bien, pour l’émettre au genou gauche. Lorsqu’on syntonise la bonne fréquence d’un organe en santé, nous pouvons l’émettre pour stimuler énergétiquement un organe malade.

Une autre façon de procéder est de prononcer mentalement une suite numérique de Grigori Grabovoï correspondant à la fréquence du résultat rechercher que ce soit pour recouvrer la santé ou améliorer sa vie (ex : pour les maladies des articulations : 5421891 ; pour l’obésité ; 4812412 ; pour l’abondance financière : 318 798 ; etc.

Abonnez-vous à l'infolettre du DOJO

Pour plus d'information, contactez-moi !

Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.
Québec, QC, Canada
Courriel : [email protected]
Téléphone : (418) 650-5494

0
Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

A propos Shihan Jean-Rock Fortin, M.A.

Globetrotteur par affaires et pour le plaisir, et Orientaliste, je suis instructeur d'arts martiaux (maitre-enseignant de Ki-Aïkido [Shihan] & Art Martial Cognitif [AMC]), Fondateur du Dojo de la Paix Ki-Aïkido-Kaï Québec (2010), "Séancier" de Kiatsu, Radiesthésiste, Coutelier d'art à mes heures (spécialisé dans la fabrication de Katanas modernes), Conférencier et Auteur du livre "Ki - Le Chemin de l'Éveil" (2018). Je suis également Coach de vie et Consultant en développement des organisations et développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *